Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages animaux et plantes

 
Les pages animaux et plantes

Les animaux terrestres et marin

Les oiseaux d'Amérique du Nord et Centrale

Les plantes

 

 

 

 

 

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
 Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
 Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010, Voyage en Améique du Sud : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en France  Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine

 

Page pratique Argentine et Chili du sud Points GPS bivouacs Argentine

Points GPS bivouacs Chili  Points GPS bivouacs Uruguay Points GPS Equateur Points GPS bivouacs Pérou

Points GPS des contrôles phytosanitaires Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou.

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Equateur, Pérou.

Liens, téléchargements cartes GPS pour Garmin

 Nouveau: Bivouac : Uruguay, Argentine, Bresil, Paraguay 2013

Recherche

Voyages

 

Nos voyages et nos autres voyages, Maroc Algérie, Canada toujours en Mobylette

-1971 Paris Abidjan Dakar en Mobylette

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010-2011, Voyage en Améique du Sud avec un camping-car capucine : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en Franc

-2012-2013, changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud : Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine Atacama (Chili) retour France 

-2014 Voyage au Maroc avec le camping-car capucine et retour en Amérique du Sud :

Intermede-au-Maroc-Mons-en-Pevele-a-Nador Intermede-au-maroc-Nador-Aagadir Intermede-au-Maroc-Agadir-Mons-en-Pevele Oiseaux-d'Amerique-du-Sud-1 Bad-kissingen Escale-a-Istanbul Buenos-Aires-Sao-Jose-Do-Norte-Bresil Sao-Jose-Do-Norte-Fos-De-Iguacu Fos-Do-Iguacu-Bonito Bonito-San-Jose-De-Chiquitos San-Jose-De-Chiquito-Copacabana Copacabana (Bolivie) Huaraz (Pérou) Huaraz San Ignacio (Pérou) L'Equateur Colombie du Sud Colombie du Nord Escapade à Medellin et Guatapé Santa Fé de Antioqua Carthagene et retour à la maison Intermède à Madère avec Stéphanie et Jean-Luc Canada nous voilà (Montréal) Le Quebec sous la neige Gaspésie et chaleur New Richmond à North Sydney Terre-Neuve, St-Pierre-et-Miquelon, Labrador Canada début deuxième période Canada fin 2016 USA du 04/10/2016 au 10/10/2016 Yellowstones Arches NP. Dead Horse Point State Park, Canyonland National Park  Monticello , Valley of the Gods, Monument Valley, Mesa Verde, Irish Canion Hanksville Hurricane Mesquite, Valley of Fire State Park, Grand Canyon National Park, Las Vegas Vallee de la Mort, Sequoia Yosemite National Park San Francisco , Monterey, Les Missions Los Padres, Malibu, Mojave, Josuha, Los Angeles, retour en France Retour Los Angeles Baja California Nord (Mexique) Baja California Sur. Guerrero Negro, Santispac Santipac La Paz (Mexique) Mazatlan, Melaque Melaque, Oaxaca Oaxaca, Frontera Corosal Frontera Corosal, Uxmal, Celestun, Frontera Corosal Kankirixche, Mayapan, Rio Lagartos, Cancun, retour France -2017 : Retour au Mexique De Cancun à Mahahuala (Mexique) Mahahuala (Mexique) à Crookred Tree (Belize) Crookred Tree (Belize) Tikal (Guatemala) Ixobel à Antigua (Guatemala) Potzun, Atitlan (Guatemala) Playa Escobilla (Mexique) Santa Maria del Tule Hierve del Agua Oaxaca Zipolite (Mexique) Playa Mazunte, Jardin Botanica, Helia Bravo Hollis La Malinche - El Tajin – Playa Esmeralda Xalapa – Catameco – Cascada Escondida Tlacotalpan – Hierve el Agua – Tlacochahuaya –San Francisco de Lachigolo – Mons-en-Pévèle -2018 : Retour au Mexique janvier 2018 Oaxaca, Guanajato Guanajato, San Miguel de Allende Les missions du Queretaro, Cascades de Tamul Tamasopo, Zacatecas, Ojinaga USA Presidio, (Texas) Big Bend State Park et National Park, Seminole Del Rio, Kerrville, Castroville, Missions San Antonio, Choke Canion State Park Laredo, Casa Blanca, Bentsen State Park, Padre Island, Goliad, Brazo Ben, Port Bolivar New Orleans, Laura Plantation Louisiane, Cameron, Abbeville, Lac Martin, Thibodaux, Segnette State Park Mississipi, Natchez et Natchez Trace Parkway Tennessee, Natchez Trace Parkway, Meriwether Lewis, Cherokee National Forest, Great Smoky Mountains NP, Blue Ridge Parkway, Skyline Drive, Shenandoah NP Happers Ferry National Historical Park, Einsenhower Historic National Site, Maison de Franklin D. Roosevelt, Vanderbuilt Mansion Fin du voyage, le Qubec et retour en France Retour en France et nos déplacements en 2018 (Maroc) -2019 : Nouveau départ, Maroc et travaux Remontée vers Tanger En mer Italie les Cinque Terre Italie, Pise, Florence, Sienne et Assise Pompéi, Matera Lecce, Otrento, Gallipoli, Locorotondo, Alberobello Albanie Grèce : Macédoine Occidentale, Epire, Grèce Centrale Grèce : Peloponèse, première partie Grèce : Peloponesedeuxième partie, Mystra, Githion, Monemvassia Grèce : Epidaure, Nauplie, Mycenes, Acient Nemea, Lac Stymphale, Kalavrita Grèce, Delphes, Ossios Lucas, Lack Plastiras, Les Météores, Verginia, Thessalonique. Grèce le retour Turquie, première partie, Troia, Apollon, l'Asclépion. Turquie, Ephèse, Sélçuk, Milet, Didime, Aktur. Turquie, Aphrodisias, Pamukkale, Konya, Sultahani. Turquie, Cappadoce, Hilara, Goreme, Turquie, le retour. Géorgie et Arménie. Iran, première partie, Tabriz, Kashan. Iran deuxième partie, Isfahan, Persepolis, Chiraz, Queshm. Emirats Arabes Unis, Oman peninsules de Musandam premières partie.

 

 

Pages pratiques GPS

Points GPS des Bivouacs Italien 2019  Points GPS des Bivouacs Albanais 2019 Points GPS des Bivouacs Grec 2019

Points GPS des Bivouacs canadien Points GPS des bivouacs USA  Points GPS  des bivouacs mexicain

Points GPS des bivouacs béliziens  Points GPS des bivouacs guatémaltèques

Points GPS des bivouacs argentins  Points GPS des bivouacs uruguayens Points GPS des bivouacs chiliens Points GPS des bivouacs boliviens

Points GPS des bivoucs péruviens Points GPS des bivouacs équatorien  Points GPS des bivouacs colombiens Points GPS des bivouacs brésiliens

Points GPS de tous les bivouacs AMS de 2010 à 2014

Quelques vidanges en Amérique du Nord  Points GPS des contrôles phytosanitaires

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Pérou, Equateur, Colombie

Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou

 

Liens, téléchargements cartes GPS

pour Garmin

 

Acheter un Véhicule au Quebec

 

2012 changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud :

Videos libre

La piste 34 de Fiambala à Pedra Pomez 

Route de Kuelap à Cajamarca

Optimisation du chargement (Maroc)

La raie de Zizou, Neilla (Maroc)

Invasion des criquets (Maroc)

Pêche à Ma Fatma (Maroc)

 

Ma Fatma,

pêche à la courbine des falaises (Maroc)

 

 

Hélix, gué à gué (Argentine)

 

Premier plantage

Cordillères des Andes (Chili)

 

Deuxième plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Paso Negro 4780 mètres (Argentine-Chili)

Parc d'Ibera (Argentine)

Valdes 3 (Argentine)

Saut du pont de Misahuali (Equateur)

 

Catégories

2 novembre 2022 3 02 /11 /novembre /2022 17:22

Vendredi 28 octobre 2022

 

16° à 6h30, un peu gris ; nuit calme et fraîche.

1er garage : fermé jusqu’à lundi ! Le proprio nous renvoie sur un autre électricien « Jürgens Auto Electric » ; il est 8.30 et nous sommes tout de suite pris en charge ! Ils démontent l’alternateur pour le remettre à neuf ; vers 14h, ils remontent la pièce, les essais sont concluants !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Après quelques courses et le plein de gasoil, en route pour la laverie ! Puis, à quelques centaines de mètres, le camping Tiger-Reef, en bordure de l’Océan Atlantique !

Soirée « video » avant le dîner !

Nous avons sorti la couette !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Samedi 29 octobre 2022

 

12° à 7.30, ciel gris …brrr ! Aujourd’hui, c’est grasse mat’, nous ne sommes pas pressés !

A côté, le long de la plage, il y a une sorte de kermesse avec des vendeurs d’artisanat, de pain, de gâteaux et de biscuits « faits maison » et des boissons, des confitures…

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Il fait gris, 16°, et nous en profitons pour mettre à jour le blog et les photos.

 

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Dimanche 30 octobre 2022

 

Matinée grise et venteuse.

Vers 10h30, nous partons en balade ; nous renonçons à la visite de l’Aquarium, trop de monde ! A la place, nous longeons l’océan,

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

faisons un tour dans la ville et finissons au resto « Le Tug » où nous avons bien mangé, un peu cher pour le pays mais une fois n’est pas coutume !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Retour au camping, bla-bla avec un français qui a loué un véhicule pour une vingtaine de jours.

Il fait toujours aussi frais, 18°.

Soirée « cinéma » : vidéos de voyageurs.

Lundi 31 octobre 2022

 

Après avoir rechargé le téléphone et fait les courses, nous prenons la C34, en direction du nord ; beaucoup de compagnies de sel, en quantité ici !

La piste, qui fait suite à une belle route, est très bien aménagée et mène à des salines ; beaucoup d’oiseaux : flamants, cormorans, pélicans… il y a aussi une usine de guano.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Arrêt pour voir l’épave d’un bateau de pêche angolais, échoué depuis 11 ans et devenu une attraction touristique.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

A la jonction de la C34 et de C35, c’est une piste, bien entretenue, avec beaucoup de sable de chaque côté. Nous allons jusqu’à Seal Reserve, réserve d’otaries à fourrure ; nous pouvions déjeuner là mais l’odeur dégagée par ces centaines de bébêtes nous a dissuadés !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

L’après-midi, nous reprenons la piste, toujours bonne, et essayons un nouveau trajet pendant plusieurs kms ; là, quelque part, nous optons pour un bivouac et un apéro (coca/biltong), face à l’Océan !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Mardi 1er novembre 2022

 

Lever 6.30, 15°, ciel gris ; nuit calme ! Nous quittons le bord de mer par une piste correcte…sur 25 kms ; puis, 9 kms de tôle ondulée et de cailloux ; nous roulons lentement et ça passe : les roches ont des formes diverses, comme des têtes de dragons ; puis, nous optons pour une piste latérale qui devient trop sableuse, donc demi-tour !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous retrouvons enfin le goudron et le bord de mer ! Il y a pas mal de pêcheurs à la ligne ; déjeuner à proximité de la mer.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

L’après-midi, même route et mêmes paysages… monotones !

Puis, nous quittons la route pour trouver un bivouac, près de l’Océan Atlantique.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Mercredi 2 novembre 2022

 

13° à 6.30 !

Même piste que la veille, humide mais pas glissante ; puis, goudron et encore piste, damée ! Nous revoici à Swakopmund pour quelques courses et des dollars namibiens. Puis, direction : Dorab National Park ; nous pouvons admirer nos premières belles dunes dès la sortie de la ville ! Le Parc semble fermé ?

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous longeons l’Océan et voyons bien les plateformes pétrolières et les nombreux bateaux en attente de rentrer dans le port.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous voici au Camping Walvis Resort, assez grand et bien aménagé ; nous sommes seuls ! La plage est toute proche, ainsi que la route ! (Nous entendons la circulation un peu seulement !)

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous nous promenons le long de la plage où quelques colonies de flamants se sont installées, avant de revenir au camping-car ; cette après-midi : photos et blog !!!

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Jeudi 3 novembre 2022

 

12° à 6h, un peu venteux.

Nous longeons l’Océan d’un côté, de très belles dunes de l’autre !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Au magasin de bricolage, nous espérons trouver les boulons pour les roues (il en manque toujours 1) : rien !

Après l’appoint de gasoil, nous reprenons la route ; beaucoup de flamants roses, les pieds dans l’eau salée de petits « étangs ».

Nous entrons dans Dorob National Park : détour 7, dune 7 : très beaux paysages !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Retour sur la C4 : d’abord, route goudronnée et bonne piste, puis horrible !

2 autruches se dépêchent de traverser devant nous !

Le moteur chauffe ! Nous le laissons refroidir et rajoutons de l’eau.

74 kms plus loin, la piste est damée ! C’est plus cool !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous passons le Cap du Capricorne, arrêt-photo obligatoire !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Puis, nous profitons de faire du gasoil pour nous rafraîchir avec une glace ! A quelques mètres, un suricate nous observe, au bord du trou qui lui sert d’abri.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Sur la piste, près du véhicule, 7 oryx, tout proches, d’autres un peu plus loin.

Enfin, nous bifurquons sur la C27 : le goudron !!!

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Vers 17h, nous arrivons à la station ; en face, le camping. Au programme : mécanique (rajout d’huile de boite) pour Dominique ; ramassage des objets tombés  et grand ménage pour moi, la poussière s’est infiltrée partout !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Vendredi 4 novembre 2022

 

Ce matin, beau soleil et ciel bleu, météo idéale pour l’excursion du jour : les dunes 40 et 45.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

1ère dune (la 40): ocre, très belle, que l’on peut escalader ; un oryx broutait au pied de celle-ci ! Au point d’eau, des impalas.

2ème dune (la 45) : hauteur : 150m, que l’on peut escalader également.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous continuons jusqu’au bout de la route goudronnée, nous ne pouvons pas continuer avec notre camping-car, seules les vraies 4X4 voitures sont autorisées.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous « embarquons » dans une remorque aménagée (des banquettes assez dures), tirée par un tracteur (John Deere), idéal pour les pistes ensablées ! (La plus haute s’élève à 325m.). Nous avons bien fait car même les vrais 4X4 s’ensablent.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Retour au parking et nous reprenons la route, la même jusqu’à Solitaire ; nous voyons pas mal d’animaux, surtout des oryx, des impalas et des autruches.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous ramassons une sorte de mini-potirons qui poussent le long des routes ; nous ignorons son usage, si c’est comestible !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous nous arrêtons à Betta Camp (commune de Maltahohe) qui comprend une station-service, un restaurant, des lodges et un camping ; nous dînons au restaurant : un hamburger d’oryx et des  frites, bon et copieux ; mais il a fallu dîner tôt car les services de restauration s’arrêtent à 17h ! Nous n’avions pas déjeuné, ce n’était donc pas un problème !!

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Samedi 5 novembre 2022

 

Ce matin, à 6.30, grand soleil et ciel bleu ! Journée lessive (que je donne), mise à jour des photos pour Dominique, du blog pour moi : déjà 24° à 8.50 !

Vers midi, je récupère le linge lavé, séché au soleil, plié !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous déjeunons au resto, bon et copieux.

Après-midi tranquille. Puis, arrive un « convoi » de 4x4 de location,  des français, venus pour 2 ou 3 semaines.

Quant aux « potirons » que nous avions ramassés, c’est de la famille des cucurbitacées, très appréciés des animaux ; comme il n’y a pas eu assez d’eau, ils ne sont pas assez mûrs.

Nous achetons du biltong pour l’apéro ; soirée tranquille, la chaleur retombe.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Dimanche 6 novembre 2022

 

Et toujours le soleil, 15° !

Nous quittons Betta Camp vers 7h10, après avoir fait le plein à la station du site ; des nuages apparaissent. Nous prenons la D407, damée sur plusieurs kms, par tronçons mais poussiéreuse ; paysages montagneux d’un côté, pâturages de l’autre ; premiers oryx et quelques outardes.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Puis, nous prenons la C13, direction Aus ; à 4 kms de la ville, nous retrouvons enfin le bitume. Que de poussière à l’intérieur !!! Dominique nettoie tous les feux ! Nous avons mis 3h30 pour parcourir les 200 kms !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Nous prenons la direction du camping et empruntons une piste de sable qui nous mène au Klein aus Vista Lodge, dans la montagne ! Ici, pas d’électricité, pas de réseau !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

L’après-midi, nous descendons au village pour avoir du réseau ; mauvaise nouvelle : Dominique apprend le décès de son frère ; changement de programme : nous avançons notre retour en France !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Retour au camping ; le temps se dégrade : averses et vent, donc les températures chutent ; pour couronner le tout, la batterie cellule  est plutôt faiblarde, Dominique la remplace ; ok mais, nous économisons l’électricité !

Très beau coucher de soleil, le ciel est orange !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Lundi 7 novembre 2022

 

Nous rejoignons à nouveau Aus ; après le plein, nous allons nous garer devant la Police, pour capter la Wifi, et ainsi, nous réservons un vol et un train pour le lendemain soir ! Et, en route vers Windhoek !

La route est assez monotone, droite mais faite de montées et de descentes.

Après un déjeuner rapide et le plein de gasoil, nous retrouvons la pluie qui s’intensifie de plus en plus ! Et les travaux routiers sont nombreux, et sur plusieurs kilomètres !

Au fur et à mesure que l’on se dirige vers le nord, la météo s’améliore, avec de beaux nuages blancs et du ciel bleu !

Nous repassons le Tropique du Capricorne, à environ 115kms de Windhoek ; ça roule bien ; arrêt dans une station pour le gasoil et pour acheter encore du Biltong !

Nous contournons Windhoek assez facilement, voyons des babouins et prenons la direction du storage qui se trouve à proximité de l’aéroport.

Arrivés en face de la grille du storage, celle-ci est cadenassée ; le proprio ne répond pas au téléphone, il est 18h ! Nous en trouvons un autre, pas très loin de là, Trans Kalahari Inn, qui fait hôtel, restaurant et camping ! Il est 20h45, il fait nuit et nous avons parcouru 807 kms !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Mardi 8 novembre 2022

 

Ce matin, il fait beau mais seulement 10° !

Nous nous arrangeons avec la « patronne » pour le storage dans un hangar fermé et le transfert pour l’aéroport ; tout est ok et, finalement plus pratique que l’autre (qui ne répond toujours pas au téléphone !).

Alors, commencent les grands rangements, les gros tris et le dépoussiérage (sans aspirateur, ce n’est pas top !) ; seules les soutes échappent au nettoyage ! Il est 10h et nous avons bien avancé ! Il fait beau, pas trop chaud (normal à 1916m.).

Une bonne douche nous remet en forme ; nous la prenons au camping car notre boiler ne fonctionne plus ! En cause, le fusible est mort, il était d’origine, donc 30 ans ! On en ramènera un de France.

Nous allons faire les formalités pour le storage et payer celui-ci, ainsi que le transfert à l’aéroport ; Tiss’Cargot est à l’abri dans un hangar fermé, avec d’autres véhicules, jusqu’en janvier !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Puis, on nous conduit à l’Aéroport de Windhoek, à environ 15 kms, pas très grand, bien qu’International !

Après l’enregistrement de notre bagage, le contrôle de sécurité est plutôt succinct ; un encas-coca nous fait patienter avant d’embarquer pour Frankfort avec Eurowings, compagnie lowcost de Lufthansa !

19h, l’embarquement commence, il y a foule ! Mais, une hôtesse vient nous prier de passer dans les premiers ! Motif : notre âge ! C’est une première pour nous, c’est à la fois vexant et rigolo !

Le départ était prévu à 8h ; nous sommes presqu’à l’heure ! C’est ça la rigueur allemande !

L’avion est quasi complet. Le service est restreint, nous n’avons droit qu’à un seul verre d’eau avec le repas, correct.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Mercredi 9 novembre 2022

Arrivée à 5h20 à Francfort.

Contrôle des passeports et de sécurité.

Après des « kilomètres » de couloirs et de tapis roulants, nous voici, à 6h15, dans l’avion presque vide (20 personnes pour un Airbus A300/200) !

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Départ prévu à 6.35. Il pleut à Frankfort !

Comme nous sommes assis près d’une issue de secours, l’hôtesse nous donne, ainsi qu’aux autres passagers concernés, des instructions, au cas où !

Décollage rapide, avec seulement 10 mn de retard ; Atterrissage à Roissy à 7h45 (5 mn d’avance) dans la brume et les nuages.

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !

Puis, le TGV nous ramène à Lille ; enfin, pour rejoindre la maison, nous faisons appel à un Uber.

Vers 10h30, nous sommes rentrés.

 

Du chaud au froid, Namibie la côte Atlantique, retour précipé !
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2022 6 29 /10 /octobre /2022 17:15

Vendredi 14 octobre 2022

Lever à 6h30, 21°, assez beau temps.

Cap sur la Namibie, 5 kms plus loin ! 1er arrêt : l’armée qui s’étonnait de la conduite à gauche et pourquoi je parlais anglais et pas Dominique ! Bon, on passe, et toujours cette route pourrie ! Parfois, il n’y a presque pas de trous !

Check Point : personne ! Ok, on continue ! Derniers kms au Botswana, dernier plein, derniers pulas. Nous longeons l’Okavango qui fait la frontière, passons une grille, c’est la sortie du Botswana !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Entrée en Namibie (moins 1 heure) et directement dans le Parc Mahango : le camping est agréable, avec l’Okavango en contrebas ! Nous nous installons et déjeunons ; puis, après une sieste bien méritée, nous repartons « en ville » pour retirer des dollars namibiens, faire quelques courses (en raison d’un contrôle sanitaire sérieux que nous n’avons pas eu, nous n’avions rien stocké !) : achats de nourriture, d’une puce téléphonique, assez cher ici, et retrait de dollars namibiens. Retour au camping après cette matinée bien chargée ; il fait chaud : 35°, un peu nuageux.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Samedi 15 octobre 2022

Lever à 6.30, 19°, assez beau.

Prêts pour la visite de Bwabwata National Park ! Une seule piste pour nous car l’autre est trop sablonneuse !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Nous voyons, en quantité, des koudous, des impalas, des crocos, beaucoup d’oiseaux autour des points d’eau, ainsi que des « roan antelopes et sable antelopes ». Nous « visitons » le baobab géant, malheureusement mort (les éléphants adorent leurs écorces, ce qui les fragilisent) !

Nous stationnons en hauteur ; en contrebas, l’Okavango et ses crocos. Après le déjeuner, nous terminons la visite, sans avoir vu d’éléphants, seulement leurs excréments qui jalonnent les pistes ! Avant de quitter le parc, enfin un hippopotame ! Plus loin, un gros mâle babouin.

Retour à Divundu ; les magasins ferment plus tôt le samedi, nous nous dépannons à la boutique de la station service.

Après-midi calme et chaude ! En fin d’après-midi, arrive un couple de français en 4x4 ; donc, apéro et bla-bla !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Dimanche 16 octobre 2022

Et toujours lever tôt, à la fraîche, 18° !

Nous partons vers 8h, toujours sur la B8 : the Four Rivers Road, assez droite et plutôt monotone ; déjà 30° à 9h30 ! Quelques gouttes de pluie, vite séchées ! Déjeuner sur une aire de pique-nique, à l’ombre d’un arbre.

Début d’après-midi : contrôle sanitaire, ok !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Route correcte mais plutôt monotone ; nous avons vu des phacochères, des gnous. De temps en temps, quelques de pluie qui sèchent instantanément, avant de s’intensifier ! 

Nous changeons de décor, c’est plus montagneux.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

16h45 : arrivée à Tsumeb, au Kupferquelle Resort, qui comprend un camping, très bien tenu !

Quelques courses à la boutique d’à côté ; apéro dehors, avant d’être « chassés » par la pluie ! Une dizaine de mangoustes ( ?) se dépêchent de se mettre à l’abri !

 

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Lundi 17 octobre 2022

 

Et toujours levés tôt ! Il a plu cette nuit (gros orage) et, ce matin, c’est un peu venteux et nuageux.

Programme de la journée : courses, bricolage, grosse lessive (il y a tout ce qu’il faut ici ; pour 4,50 euros, lavage et séchage dans 4 machines!), « mécanique » : nettoyage du filtre à air -pas trop poussiéreux- et silicone là où les joints ont le plus souffert !

Découverte du site assez grand, piscine olympique, mare à canards et des bungalows élégants.

Vers 15 h, nouvel orage pas bien méchant. Par contre, vers 18h30, il est plus sérieux !

 Nous inaugurons notre mini-service à raclette avec les produits d’ici ; ce n’était pas concluant mais bon quand même !

Gros orage dans la soirée !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Mardi 18 octobre 2022

17°à 6.30, temps moyen après un dernier gros orage cette nuit ! Nous profitons de la fraîcheur.

Nous payons une journée supplémentaire afin de finaliser les travaux de silicone ; puis, nous essayons de planifier vaguement la suite du voyage.

Après-midi repos ; 25°, vent léger ; demain, nous nous levons tôt.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Mercredi 19 octobre 2022

Debout à 5h, 20° ; il fait encore nuit ! Nous démarrons tellement vite qu’on oublie de rentrer le marchepied et que la porte de la cellule, mal fermée, s’ouvre !

La route est droite, correcte et, à cette heure, presque déserte. Arrivée à Etosha National Park à 7h ; 1er enregistrement à l’entrée, le 2ème 12 kms plus loin.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Nous voyons des girafes, zèbres, gnous, oiseaux, un rhinocéros blanc, des éléphants…blancs car ils s’aspergent de sable blanc ! Arrêt au point d’eau Okerfontein (petite mare à cette saison !) : autruches.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Déjeuner sur le parking Halali, aménagé avec des boutiques.

L’après-midi, suite de la visite ; les pistes sont pourries ; pas beaucoup d’animaux aux points d’eau, seulement des gnous, des impalas, des zèbres.

Homob : dernier détour vers des mares : éléphants, gnous et oryx.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Bruit dans le moteur ! Arrêt à Okaukvejo : 2 mecs bidouillent le tuyau du turbo mais le bruit est toujours présent !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Contrôle de police à la sortie d’Etosha pour les drones, et sanitaire ! Vérification du frigo : il faut poêler la viande et le biltong !!! Nous venions de faire les courses ! Grrr !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Plus loin, nous trouvons un camping, nous sommes seuls !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Jeudi 20 octobre 2022

La nuit a été calme et relativement fraîche.

L’objectif de ce matin : un garage ! 55 kms plus loin,  nous arrivons, à quelques kms d’Outjo, au Westcoast 4x4 Garage ; aussitôt pris en charge, l’inspection des dégâts commence, il est 9h ! Le diagnostic est peu encourageant : une pièce fendue donc le moteur descendu ! A midi, tout est fini, réparé, replacé, payé (environ 56 euros, pourboires inclus !). Bye !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Nous prenons la C40, direction Kamanjab ; déjeuner sur une aire de pique-nique non ombragée : 35,5° !

L’après-midi, nous continuons cette route aux paysages monotones ; derrière les kms de grillage, des coupes de bois brûlé, pour en faire du charbon de bois ? Des babouins marchent le long de la route.

Arrivée au camping Oppi-Koppi vers 16h ; comme nous sommes des voyageurs, en camping-car, de France, nous ne payons pas ! De plus, nous avons des autocollants du camping ; mais, demain, il faudra faire des photos de nous et du camping-car, pour leur « book » !

Dîner sympa et bon au restaurant, servi par la même personne qui était à l’accueil ; elle nous rappelle le rendez-vous du lendemain pour la photo !

Ce soir, température agréable, 25° à 21h !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Vendredi 21 octobre 2022

Avant de partir, séance « photo » qui sera dans leur book ! Le ciel est assez nuageux, 22°, pluie ou pas pluie ? Quelques courses, sauf l’eau gazeuse, introuvable ici ! Et, en route !

Nous voyons un serpent écrasé sur la chaussée ; plus loin, une girafe « hors parc » et un jeune koudou blessé et caché dans les hautes herbes du bas-côté.

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

1er contrôle (sanitaire), dans l’autre sens donc, pas pour nous ; nous évitons la piste, la route goudronnée étant plus rapide ce jour-là !

2ème contrôle (police) : simple échange de politesses !

3ème contrôle (police) : rien !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Nous arrivons à Kaoka Mopane  Lodge, après 2 kms de piste parmi des cases faites de chiffons et de plastiques ! Retrouvons Christine et Guillaume et, plus tard, les sœurs de Christine et leurs maris. Nous dînons tous ensemble : BBQ/frites et glace en dessert ! Super ambiance, soirée très sympa !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

 

Samedi 22 octobre 2022

Lever : 5h45, le jour se lève à peine ; départ à 7h50 après avoir payé et dit au revoir à tout le monde ; direction : Opuwo. On se trompe de route, donc demi-tour et 50 kms pour rien ! La piste monte (jusqu’à 1630 m.) et descend ! Nous pouvons admirer de magnifiques baobabs ; déjeuner à l’ombre (bien maigre) d’un arbre, à l’écart de la route.

 

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

L’après-midi, même type de route, grandes montées et grosses descentes, parfois goudronnées, parfois non ! Puis, nous prenons la C43, direction Palmwag ; changement de décor : paysages de montagnes rouges, arides et de plaines.

Nous voulons voir une cascade ; pour l’atteindre, une bonne piste de quelques kms qui finit par descendre assez bien sauf, qu’en bas, le virage est compliqué car pierreux !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Nous nous installons ; à proximité, un couple de suisses qui ont loué un 4x4 avec un treuil à l’avant ! Peut-être pourront-ils nous aider à remonter si c’est nécessaire ! Dominique ne résiste pas à goûter la piscine naturelle, alimentée par une cascade !

Apéro avec nos voisins suisses, Andréa et Christophe ; soirée très sympathique !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Il y a beaucoup d'oiseaux

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Dimanche 23 octobre 2022

Lever 6h20, 24° ; pas d’électricité sur le site, ce qui n’arrange pas nos soucis électriques !

8h : il faut affronter la côte ! Christophe va se positionner en amont, prêt à nous tracter ; au 2ème essai, hourra ! On passe ! Merci quand même à Christophe ! 

Et nous retrouvons la piste, avec ses grandes montées et ses descentes rapides, assez roulante.

Contrôle sanitaire : visite du frigo pour ce qui est d’origine animale non cuit, ok (on avait prévu).

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Tout à coup, sur la piste, un pneu arrière éclate ! Irrécupérable ! La roue de secours n’est pas de la même dimension, ce qui entraîne une rupture des goujons ! Et nos ennuis commencent ! Nous commençons à être à court de goujons ! Dominique intervertit la roue de secours qu’il met à l’avant. Nous stationnons sur le bas-côté et attendons ; une voiture avec 2 filles s’arrête, elles proposent de prévenir un dépanneur (qui ne viendra jamais, trop loin).

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Nous sommes dans une Réserve et nous espérons que nous n’aurons pas de soucis avec les autorités en passant la nuit sur place (pas le choix !). Nous essayons d’économiser l’électricité puisque nous ne pouvons pas recharger autrement qu’avec les panneaux solaires !

Etrange anniversaire de mariage !!!

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Lundi 24 octobre 2022

Nous nous levons presqu’en même temps que le jour, 5h45 ! 1 heure plus tard, nous sommes prêts à affronter les 117 kms !

Au bout d’1 km, resserrage des boulons ! Puis, vérification au bout de 3kms (ok), 10kms (ok), 20 kms (ok), pendant 2 heures ! Il reste 35 kms à parcourir !

Dominique éteint le moteur par erreur ! Il ne redémarre pas ! Nous arrêtons un pick up ; il a fallu les sangles pour qu’il nous tire et c’est reparti !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Arrivés à Khorixas, nous trouvons l’entreprise spécialiste et attendons devant la grille ; le gardien, muet, ne peut pas vraiment nous aider ! Nous téléphonons au patron de l’entreprise qui nous donne une autre adresse à Khorixas ; là, nous sommes pris en charge tout de suite.

Le personnel est très sympa mais la réparation des roues sera plus longue que prévu ; ils nous proposent de passer la nuit dans la cour ! Oui, bien sûr, mais avons-nous le choix avec une roue en moins? (en fait, ils étaient prêts à nous trouver un hôtel !)

Il fait très chaud, 38° au moins !

Notre câble électrique est réparé (coupure à un endroit), ce qui leur a pris aussi du temps !).

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Mardi 25 octobre 2022

 

Lever 6h30, 17°, nuit calme.

8h30 : 24° ! Le nouveau pneu est arrivé ! Il est différent des autres mais ça ira ! Il ne reste qu’à réparer le cardan arrière : refaire les filetages !

Il fait très chaud, 34° ! Nous allons en courses à pied, c’est presqu’en face.

Un jeune vient nous proposer des porte-clés artisanaux, venant du fruit du makalami (famille des palmiers), sur lequel il grave les prénoms des enfants et des petits-enfants.

Après-midi : des nouvelles de LA pièce ! ELLE est en route mais le gars rentrera tard ! Donc, demain matin vers 7 h, ils la réinstalleront, Inch’Allah !

Il fait encore 31° à 20h !

 

Mercredi 26 octobre 2022

 

A 7h, nous sommes dans les starting blocks ! Mais, les heures passent et toujours rien !!! Nous attendons avec anxiété ! Et toujours cette chaleur ! 37,6° à 17h ! Dominique commence à s’énerver !

Vers 19h, arrivent le mécano et des gamins, avec LA PIECE ! Il la replace, remet la roue, regonfle les pneus….et repartent sans rebrancher notre rallonge électrique !!! Donc, pas d’électricité ce soir !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Jeudi 27 octobre 2022

A 7h30, nous sommes prêts et attendons le boss qui arrive vers 8h ; Abahuab nous accompagne jusqu’à la station-service pour faire la pression.

8h20, nous reprenons la route, enfin ! Quelques kms plus loin, vérification des boulons, l’un a cassé !!! Donc, il en manque 1 ! 2ème vérif’ : presque ok ; ensuite, tout est ok ! Il fait très chaud, 37° !

Namibie, Etosha, nos galères mécaniques
Namibie, Etosha, nos galères mécaniques

Arrêt à Outjo pour le gasoil et des courses ! Là, un groupe d’une vingtaine de français en camping-cars de location !

Déjeuner sur une aire de pique-nique sans ombre, 36° 

Puis, direction Omaruru, grande ville ; la route est assez droite et plutôt monotone. Les montagnes sont « mangées », elles regorgent de richesses, comme l’uranium !

Nous passons Karibib, puis Usaka ; nous sommes sur la Transkalahri ; la route monte assez bien et longtemps, donc le moteur chauffe ! Nous sommes à 1220m.

17h30 : nous arrivons dans un chouette camping, 10 kms avant Swakopmund, pas cher et bien équipé.

En même temps que nous descendons vers l'Océan Atlantique, la température descend également, seulement 20° pour la soirée, on respire !

Partager cet article
Repost0