Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages animaux et plantes

 Les pages animaux et plantes

 

Les animaux terrestres et marin

Les oiseaux d'Amérique du Sud 

Les oiseaux d'Amérique du Nord et Centrale

Les papillons

Les plantes

 

 

 

 

 

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
 Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
 Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010, Voyage en Améique du Sud : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en France  Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine

 

Page pratique Argentine et Chili du sud Points GPS bivouacs Argentine

Points GPS bivouacs Chili  Points GPS bivouacs Uruguay Points GPS Equateur Points GPS bivouacs Pérou

Points GPS des contrôles phytosanitaires Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou.

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Equateur, Pérou.

Liens, téléchargements cartes GPS pour Garmin

 Nouveau: Bivouac : Uruguay, Argentine, Bresil, Paraguay 2013

Recherche

Voyages

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010-2011, Voyage en Améique du Sud avec un camping-car capucine : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en Franc

2012-2013, changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud : Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine Atacama (Chili) retour France 

2014 Voyage au Maroc avec le camping-car capucine et retour en Amérique du Sud :

Intermede-au-Maroc-Mons-en-Pevele-a-Nador Intermede-au-maroc-Nador-Aagadir Intermede-au-Maroc-Agadir-Mons-en-Pevele Oiseaux-d'Amerique-du-Sud-1 Bad-kissingen Escale-a-Istanbul Buenos-Aires-Sao-Jose-Do-Norte-Bresil Sao-Jose-Do-Norte-Fos-De-Iguacu Fos-Do-Iguacu-Bonito Bonito-San-Jose-De-Chiquitos San-Jose-De-Chiquito-Copacabana Copacabana (Bolivie) Huaraz (Pérou) Huaraz San Ignacio (Pérou) L'Equateur Colombie du Sud Colombie du Nord Escapade à Medellin et Guatapé Santa Fé de Antioqua Carthagene et retour à la maison Intermède à Madère avec Stéphanie et Jean-Luc Canada nous voilà (Montréal) Le Quebec sous la neige Gaspésie et chaleur New Richmond à North Sydney Terre-Neuve, St-Pierre-et-Miquelon, Labrador Canada début deuxième période Canada fin 2016 USA du 04/10/2016 au 10/10/2016 Yellowstones Arches NP. Dead Horse Point State Park, Canyonland National Park  Monticello , Valley of the Gods, Monument Valley, Mesa Verde, Irish Canion Hanksville Hurricane Mesquite, Valley of Fire State Park, Grand Canyon National Park, Las Vegas Vallee de la Mort, Sequoia Yosemite National Park San Francisco , Monterey, Les Missions Los Padres, Malibu, Mojave, Josuha, Los Angeles, retour en France

 

Pages pratiques GPS

 

Points GPS des Bivouacs canadien 2016

Points GPS des bivouacs argentins

Points GPS des bivouacs uruguayens

Poins GPS des bivouacs chiliens

Points GPS des bivouacs boliviens

Points GPS des bivouacs péruviens

Points GPS des bivouacs équatoriens

Points GPS des bivouacs colombiens

Points GPS des bivouacs brésiliens

Points GPS de tous les bivouacs de 2010 à 2014

Quelques vidanges en Amérique du Nord

 

Poins GPS des contrôles phytosanitaires

 

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Pérou, Equateur, Colombie

 

Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou

 

 

Liens, téléchargements cartes GPS

pour Garmin

 

Acheter un Véhicule au Quebec

 

2012 changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud :

Videos libre

La piste 34 de Fiambala à Pedra Pomez 

Route de Kuelap à Cajamarca

Optimisation du chargement (Maroc)

La raie de Zizou, Neilla (Maroc)

Invasion des criquets (Maroc)

Pêche à Ma Fatma (Maroc)

 

Ma Fatma,

pêche à la courbine des falaises (Maroc)

 

Hélix, gué à gué (Argentine)

Premier plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Deuxième plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Paso Negro 4780 mètres (Argentine-Chili)

Parc d'Ibera (Argentine)

Valdes 3 (Argentine)

Saut du pont de Misahuali (Equateur)

 

Catégories

13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 23:03

Points GPS des bivouacs en Colombie

Colombie du Sud

Vendredi 24 octobre 2014

 

Côté colombien : un peu long aussi car il y avait du monde, nous devions aussi fournir des photocopies  diverses.

En tout, 2 heures. Les allemands étaient arrivés après nous et sont repartis avant. Nous les retrouverons à Ipiales, au Centre Commercial « El Kosto » où nous pouvons acheter l'assurance pour le véhicule. 

Colombie du Sud

       Ensuite, nous faisons le détour par Las Lajas où a été construit une étrange église de style gothique, au milieu de falaises couvertes d'ex-votos, là où a eu lieu un « miracle », devenu depuis un but de pélérinage.      

     Nous bivouaquons sur le parking, encouragé par le gardien. Notre premier contact avec les Colombiens est très positif car ils sont hyper chaleureux.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

Samedi 25 octobre 2014

 

 

        La nuit a été calme mais, à 7h , beaucoup de visiteurs arrivent déjà ; nous partons assez vite pour éviter d'être « encerclés » !

         Nous prenons la direction de Pastos par une route de montagne qui offre de très beaux paysages de forêts, de pâturages et de champs ; jusqu'à Pasto, pas de carburant dans les stations (prix plus bas qu'ailleurs) ; en ville, la circulation n'est pas toujours facile à cause des très longues files d'attente dans les stations approvisionnées mais où le prix a presque doublé ; courses et banque au supermarché ; nous sommes très souvent abordés par les gens, très amicalement.

Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Déjeuner sur le parking de l'aéroport situé très loin de la ville ; nous reprenons la route vers Popayán, avons droit à plusieurs péages ; nous passons, par erreur , à la bascule ! Tout le long de la route, des patrouilles de militaires, armés jusqu'aux dents ! Rassurant ou inquiétant ???

Colombie du Sud

         Çà roulait bien, les quebradas (gorges), très jolies, se succédaient quand, 80 kms avant  Popayán, de longues portions de travaux avec circulation alternée nous ralentissent ; de plus, la pluie et l'orage s'invitent, la nuit tombe tôt, les gros camions sont très nombreux ; la circulation devient hasardeuse (2 roues sans lumières, piétons sur la chaussée). A l'entrée de Popayán, nous trouvons enfin une station où nous pouvons passer la nuit, en toute sécurité (gardien et police), pour 4000 COP (1,50 euros) !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

Dimanche 26 octobre 2014

 

        La nuit a été calme mais pluvieuse ; avant de quitter la station, nous faisons le plein de gasoil, pas de l'eau qui sort marron du robinet ; je veux me débarrasser de notre poubelle et cherche une benne ; en fait, derrière les bâtiments, en contrebas, il y a un trou dans lequel il faut lancer le sac, parmi les nombreux urubus !!!

 

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

            Nous entrons dans Popayán, trouvons le Parqueadero Santa Catalina, où on ne peut pas dormir ! Nous marchons jusqu'au centre-ville, très joli, de style colonial ; c'est dimanche et presque tout est fermé, sauf les églises qui ont fait le plein de fidèles. Nous trouvons une boutique internet et essayons de lire nos mails ; mais gmail est hyper sécurisé et fait un tas de vérifications pour être surs que nous ne sommes pas piratés (c'est la 1ère fois que nous rencontrons cette situation!). Nous décidons de ne pas rester et nous quittons la ville après le déjeuner, direction Cali.

 

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Quelques kms avant Cali, nous doublons des « trains de cannes à sucre »(tren de cañas), 5 énormes bennes accrochées l'une à l'autre et tirées par un semi-remorque : impressionnants ! Cali est une très grande ville, animée ; aucune indication sauf à la sortie ! GPS très utile ! Nous quittons la ville par une route très pentue et bordée d'une végétation dense, peu fréquentée.

         Puis, nous rattrapons la 40 et, avec elle, beaucoup de gros camions, bien chargés. Le long de la route, des enfants,  déguisés et maquillés pour Halloween, tendent leurs paniers. Nous prenons ensuite la direction du Lac Calima mais la nuit nous surprend avant d'atteindre notre bivouac au bord de l'eau.

Colombie du Sud
Colombie du Sud

Lundi 27 octobre 2014

 

 

         Le matin, nous découvrons notre stationnement, quasiment les pieds dans l'eau ! Quelques pêcheurs sont déjà là ; apparemment, la pêche est bonne.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous ne sommes qu'à quelques kms d'El Darien, petite ville coloniale (suisse?) qui nous séduit immédiatement ; nous nous promenons dans les rues, achetons quelques fruits et légumes au marché, directement aux producteurs.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous quittons la ville et rejoignons une autoroute avant de bifurquer sur la 23 ; à la hauteur du Rio Cauca, nous pouvons observer la traversée d'un bac, genre tyrolienne. Il fait chaud, la route est plus calme, la végétation luxuriante laisse parfois la place à d'immenses champs de cannes à sucre ; nous doublons encore des trains de cannes à sucre. Déjeuner au bord de la route ; 2 policiers- motards s'arrêtent, juste pour discuter !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous nous arrêtons à La Union, connue pour ses vignes et ses caves. Nous stationnons dans une rue ; bientôt, des gens qui nous regardaient avec insistance osent nous aborder, très curieux de notre Helix ; ils demandent à visiter, prennent des photos, posent des questions, remercient mille fois ; le monsieur nous affirme qu'il veillera sur le camion, nous pouvons visiter en toute quiétude, ce que nous faisons ; La Ermita est une charmante église de style colonial, beau plafond en bois, assez sobrement décorée, à part l'autel. Puis, nous nous promenons en ville, dégustons une bonne glace avant de regagner le camion.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Enfin, nous allons visiter la « Casa Grajales », visite assez succincte de cette cave, dégustation ultra réduite mais bon accueil ; avant de partir, deuxième dégustation...de fruits frais et nous repartons avec chacun un petit sachet de raisins !!!

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Bivouac entre le Centro Recreativo et le Parque de la Uva, avec la wifi ; il fait très chaud.

Colombie du Sud
Colombie du Sud

Mardi 28 octobre 2014

 

        A 7h, déjà 23°, le ciel est bleu.

Nous retrouvons la Panam par une route horrible, parsemée de gros trous que des femmes rebouchent avec de la terre ! Nous traversons d'immenses champs de cannes à sucre et de vignes. Avant Armenia, nous prenons la direction de Calarca ; là, nous visitons le « Jardin Botanico del Quindio » ; visite guidée très intéressante, plusieurs sortes d'oiseaux dont des colibris ; on termine par la serre aux papillons qui se posent sur nous, attirés par le sel de la transpiration. 3 heures plus tard, nous pouvons déjeuner avant de reprendre la route qui traverse des plantations de café.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous arrivons à Salento, encore une jolie bourgade aux bâtiments très colorés ; nous poussons jusqu'à la Vallée de Cocora, célèbre pour ses « palmas de cera », tout en troncs hauts de 60 mètres et qui poussent entre 1500 et 3100 m., ce qui est tout à fait inhabituel pour des palmiers !

         Nous allons au Camping de Donde Juan B. où nous avons l'électricité et la wifi ; nous sommes à 2434 m.

Colombie du Sud
Colombie du Sud

Mercredi 29 octobre 2014

 

        Le matin, le ciel est à peu près dégagé ; nous en profitons pour nous promener sur les sentiers et avoir de beaux points de vue sur les palmiers de cire. Puis, tout en faisant le plein d'eau, nous discutons avec les employés ; l'un d'eux nous offre un morceau d'écorce de palmier mais nous sommes obligés de refuser car la douane de Cartagena est draconnienne ! Dommage !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Retour à Salento ; nous montons, à pied, au Mirador, par le Chemin de Croix et redescendons de l'autre côté : beaux points de vue, de part et d'autre, malgré les nuages, sur la ville, la vallée et les montagnes ; nous visitons l'église et arrivons au camion avec la pluie.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Entre Pereira et Manizales, encore beaucoup de plantations de café et de bananes . Nous essuyons un gros orage pendant la traversée de Manizales ; puis, la route, montagneuse, est jalonnée d'importantes portions de travaux avec une circulation alternée qui, de ce fait, nous ralentit énormément ! Nous passons un col à 3700 m.

         Une fois de plus, la nuit nous surprend ; nous nous arrêtons sur le parking de l'un des nombreux restaurants qui fleurissent tout le long de la route ; nous y dînons pour environ 3 euros par personne ; nous avons une soupe avec des légumes, un plat avec du poisson, du riz, de la banane frite, des haricots en sauce et des crudités, très bon et très copieux ! Nous sommes à 2580 m.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

Jeudi 30 octobre 2014

 

        Malgré la circulation, nous avons bien dormi ; nous redémarrons vers 8 h. , toujours sur la même route de montagne avec travaux ; puis, ça redescend de 2000 m. jusqu'à Honda où nous retrouvons la chaleur moite. Après le plein, nous remontons et, bientôt, nous voilà arrêtés pendant plus de 30 minutes ! Personne ne monte, personne ne descend. En fait, il s'agissait d'un accrochage, dans la montée, avec un camion. Il faudra environ 45 minutes pour résorber le bouchon ; nous en profitons pour déjeuner ; il fait très lourd et humide.

         L'après-midi, toujours la montagne, toujours les travaux, toujours les bouchons ; ça gâcherait presque notre plaisir d'être dans ce beau pays ! A Villeta, la plupart des véhicules bifurquent sur la gauche, vers Madrid ; nous restons sur la 50 qui est une sorte d'autoroute, ce qui nous permet de rattaper un peu notre retard, malgré... quelques tronçons en travaux !

         A quelques kms de Bogota, nous bifurquons vers Tenjo, sur une route en très mauvais état ; Nous stationnons pour la nuit, dans une station entre Cajira et Zipaquira, à 2600 m.

 

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

Vendredi 31 octobre 2014

 

         Nous arrivons à Zipaquira le matin ; après de grosses courses au supermarché Exito, nous allons nous garer sur le parking de la Cathédrale de Sel, la 1ère Merveille de Colombie ; la visite est guidée mais en espagnol.

         Cette cathédrale, immense, est une réplique de la vraie, fermée par sécurité, creusée dans une mine de sel. Nous commençons par un chemin de croix ; puis, nous arrivons dans la coupole, le chœur, les fonds baptismaux, tout cela composé de 50% de sel, 40% de charbon et 10% de soufre. Ensuite, nous assistons à un son et lumières et à la projection d'un film en 3D qui explique la formation et l'exploitation de la mine de sel, toujours exploitée et dont les réserves sont estimées à 500 millions de tonnes ! Nous visitons également la reconstitution d'une mine d'émeraudes. Le tout est extrêmement instructif.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Sur le parking, nous rencontrons un couple de Nord-Américains en fourgon, du Colorado. Nous descendons en ville à pied ; nous nous retrouvons Plaza de la Comunidad ; les rues piétonnes sont très animées car, aujourd'hui, c'est Halloween, très largement fêté en Colombie : de 0 à 77 ans (ou presque), tout le monde est déguisé et maquillé, même les chiens !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Pour nos amis Dominique & Philippe

Pour nos amis Dominique & Philippe

         Puis, nous rejoignons Nemocón, tout proche ; L'info touristique est tenue par un policier qui nous indique la route pour la Mina de la Sal ; là, je demande où on peut stationner pour la nuit ; Yvan nous ouvre le portail et nous nous garons à l'entrée de la mine que nous visiterons demain.

Ah ! Ces Colombiens , quel accueil !!!

Colombie du Sud

https://youtu.be/zZjzQ7cZKoo

Samedi 1er novembre 2014

 

        A 9 h., nous partons visiter la Mine de Sel ; ici aussi, nous avons droit au tarif « majores », presque la moitié du prix normal. Yvan nous fait d'abord visiter le musée paléontologique, intéressant et qui nous aide à comprendre la mine ; celle-ci est située à 60 et 80 m. en- dessous de la montagne, elle a été fermée en 1970. Elle est très différente de celle de Zipaquira ; on sent ici qu'elle est naturelle, que ce fut un lieu de travail pénible. 

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

La visite se termine vers midi, nous allons déjeuner dans un resto typique indiqué par Yvan ; sur la place, chacun y va de sa musique à fond (!!!) : une fête se prépare et occupe tout l'espace.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Dans l'après-midi, nous nous rendons au Monastère La Candelaria où nous arrivons suffisamment tôt pour la visite, faite en compagnie de français habitant à Bogota, ce qui a facilité la compréhension ;  de style colonial, il renferme des ouvrages anciens, des peintures et autres objets.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous passerons la nuit sur le parking, bénéficierons de la wifi et entendrons les chants des 7 moines qui restent. Nous sommes à 2200 m.

Colombie du Sud

Dimanche 2 novembre 2014

 

         A 7 heures du matin, il y a déjà du monde pour assister à la messe.

Nous nous arrêtons à Raquira pour acheter quelques objets en terre cuite rouge, spécialité régionale. La route n'est pas terrible ; juste avant le péage, nous bifurquons vers Villa de Leyva ; en ville, nous sommes accostés par un monsieur qui parle assez bien français et qui nous invite à boire un café chez lui ; il nous donne des fruits.

Colombie du Sud

         Nous allons au camping San Jorge, à l'extérieur de la ville, où nous profitons de l'électricité, de l'eau, de la wifi (un peu lente) et même du service de « lavanderia » ! Nous pourrons mettre le blog à jour, tout au moins rattraper, en partie, notre grand retard !

 

Colombie du Sud

Lundi 3 novembre 2014

 

        Tôt ce matin, nous profitons du temps presque beau pour visiter la ville ; une demi-heure de marche pour rejoindre le centre ; Villa de Leyva est une jolie ville coloniale typique, qui a su garder son cachet, avec ses rues pavées, ses maisons basses aux toits de tuiles, ses beaux balcons fleuris.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

          Nous faisons la connaissance d'un couple d'argentins, un peu « baba cool », très sympas ; nous avons des connaissances en commun : les argentins rencontrés au Pérou, les français vus à Puerto Madryn, partis le matin même ; le monde des voyageurs est vraiment petit !

         Après quelques courses et une dégustation de glaces, nous regagnons le camping avant la pluie (nous avons une averse ou un orage presque chaque après-midi!). Dominique transfère le gaz de la bouteille argentine (plus facile à faire remplir dans les usines) dans la bouteille française ; en principe, demain, nous pourrons faire remplir la bouteille.

Colombie du Sud
Colombie du Sud

Mardi 4 novembre 2014

 

        Après tous les services, nous quittons le camping ; 22 kms d'une mauvaise route, en construction ? Sur la route de Barbosa, jolie cascade.

         Déception : notre adresse pour le remplissage du gaz n'existe plus ! Il faut absolument trouver une solution, nous ne pouvons pas nous en passer (frigo et cuisine).

         Nous continuons sur une route souvent affaissée et déformée, à cause des failles géologiques, nombreuses sur cet axe, du sud au nord. A l'entrée de San Gil, un dépôt de gaz ! Ils ne peuvent pas remplir mais nous avons un arrangement : nous achetons une bouteille pleine et la consigne ; comme nous revenons sur nos pas dans 2 jours, ils nous rachèteront la consigne. Ok ! Super sympas ! Ouf, nous voilà dépannés jusqu'à notre départ !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous arrivons à Barichara ; encore une ville coloniale qui a su préserver son originalité et son cachet. Nous visitons l'église, sur la place, assez sobre, dont la porte est magnifique. Nous discutons avec des brésiliens en moto , père et fils. Puis, nous parcourons, à pied, les rues pavées, à la recherche d'un endroit où bivouaquer ; arrivés au Mirador, surprise : 2 véhicules : « armadillo », qui appartient à Patrick et Marie-Brigitte, vus à Puerto Madryn, il y a plus d'un an, et un gros camion 4X4, également français, Gaston et Elizabeth.    

         Nous stationnons derrière eux ; avant la pluie qui menace et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Dominique transfère le gaz colombien dans la bouteille argentine, le reste dans la bouteille française ; comme il en reste un peu, Patrick en profite aussi ; et le tour est joué ! Tout le monde est content. Nous offrons l 'apéro chez Gaston (c'est plus grand) ; bientôt, un gros orage se déclare !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

Mercredi 5 novembre 2014

 

        La nuit a été chaude, l'orage s' est attardé ; au lever, nous sommes au-dessus des nuages ; puis, dans les nuages ! Nous remettons à plus tard la descente au village de Guane, le ciel étant encore menaçant. Nous déjeunons ensemble dehors ; la voisine d'en face nous donne des gâteaux,  délicieux mais assez sucrés. La pluie précipite la fin du repas, chacun se dépêche de rentrer chez soi. Nous n'irons pas au petit village de Guane, dommage !

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         L'après-midi, nous montons tous les 6 dans l'un des véhicules, à la recherche d'un élévage de « hormigas culenas » (littéralement : fourmis à gros culs), spécialité de la région ; nous faisons chou-blanc et revenons en ville ;  renseignements pris, nous apprenons qu'il n'y a pas d'élevage mais une période, mai-juin, pendant laquelle ces assez grosses bébettes apparaissent et sont alors « récoltées », grillées et séchées pour devenir une friandise, ma fois très bonne !

         Le soir, apéro dinatoire, toujours chez Gaston et Elizabeth ; demain, nous reprenons tous la route, dans des directions différentes.

Colombie du Sud

Jeudi 6 novembre 2014

 

         La nuit a été orageuse et, ce matin, nous sommes encore dans les nuages. Nous nous séparons tous ; après quelques courses, nous quittons Barichara. A San Gil, comme convenu, nous rendons la bouteille de gaz vide et nous récupérons le prix de la consigne.

         La traversée de San Gil est longue et pénible ; des travaux (ça faisait longtemps!) et une circulation alternée génèrent de gros embouteillages. Puis, nous retrouvons une route de montagne, très jolie mais sinueuse et très fréquentée par de gros camions difficiles à doubler.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Bientôt, nous découvrons le magnifique Cañon de Chicamocha, le 3ème plus long du monde (227 kms) ; nous déjeunons sur le parking du Parque Nacional du même nom ; ensuite, nous prenons le téléphérique (français, cocorico!) qui, d'abord, descend de 1490 m. à 545 m., vers le Rio Chicamocha, et enfin, remonte à 1612 m. ; 22 minutes pour parcourir 6,2 kms, impressionnant. Vues magnifiques, grandioses sur le cañon et les montagnes environnantes, malgré le ciel couvert.

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

         Nous passerons la nuit sur le parking, à proximité de la route très fréquentée.

 

Colombie du Sud
Colombie du Sud
Colombie du Sud

Points GPS des bivouacs en Colombie

Partager cet article

Repost 0
Published by TISSOT CHARLOD Dominique & Odette - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Charisma45 16/11/2014 07:53

Bonjour à vous deux
Si j' ai bien compris la fin du voyage approche. Apparemment Hélix n' a pas trop souffert de sa chute.
Dominique, pourras - tu me donner un cours et me dire ce qu'il faut que j'achète pour vider le gaz d'une bouteille à l'autre. J'ai récupéré une bouteille de gaz argentine à un couple de français qui habite à côté de chez moi et que vous avez rencontré l'an dernier en Argentine.

Bonne fin de voyage
Cordialement
Philippe/Dominique

Dominique 16/11/2014 12:50

Non, Helix n'a pas souffert de sa chute. Pour le transfert des bouteilles de gaz, je te montrerai, c'est tout simple. J'essaie de te trouver des adaptateurs ici. Nous avons vu que vous aviez rencontré Cathy et Jacques nous avions rencontrés en même temps qu'Armadillo cité plus haut