Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages animaux et plantes

 Les pages animaux et plantes

 

Les animaux terrestres et marin

Les oiseaux d'Amérique du Sud 

Les oiseaux d'Amérique du Nord et Centrale

Les papillons

Les plantes

 

 

 

 

 

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
 Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
 Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010, Voyage en Améique du Sud : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en France  Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine

 

Page pratique Argentine et Chili du sud Points GPS bivouacs Argentine

Points GPS bivouacs Chili  Points GPS bivouacs Uruguay Points GPS Equateur Points GPS bivouacs Pérou

Points GPS des contrôles phytosanitaires Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou.

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Equateur, Pérou.

Liens, téléchargements cartes GPS pour Garmin

 Nouveau: Bivouac : Uruguay, Argentine, Bresil, Paraguay 2013

Recherche

Voyages

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010-2011, Voyage en Améique du Sud avec un camping-car capucine : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en Franc

2012-2013, changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud : Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine Atacama (Chili) retour France 

2014 Voyage au Maroc avec le camping-car capucine et retour en Amérique du Sud :

Intermede-au-Maroc-Mons-en-Pevele-a-Nador Intermede-au-maroc-Nador-Aagadir Intermede-au-Maroc-Agadir-Mons-en-Pevele Oiseaux-d'Amerique-du-Sud-1 Bad-kissingen Escale-a-Istanbul Buenos-Aires-Sao-Jose-Do-Norte-Bresil Sao-Jose-Do-Norte-Fos-De-Iguacu Fos-Do-Iguacu-Bonito Bonito-San-Jose-De-Chiquitos San-Jose-De-Chiquito-Copacabana Copacabana (Bolivie) Huaraz (Pérou) Huaraz San Ignacio (Pérou) L'Equateur Colombie du Sud Colombie du Nord Escapade à Medellin et Guatapé Santa Fé de Antioqua Carthagene et retour à la maison Intermède à Madère avec Stéphanie et Jean-Luc Canada nous voilà (Montréal) Le Quebec sous la neige Gaspésie et chaleur New Richmond à North Sydney Terre-Neuve, St-Pierre-et-Miquelon, Labrador Canada début deuxième période Canada fin 2016 USA du 04/10/2016 au 10/10/2016 Yellowstones Arches NP. Dead Horse Point State Park, Canyonland National Park  Monticello , Valley of the Gods, Monument Valley, Mesa Verde, Irish Canion Hanksville Hurricane Mesquite, Valley of Fire State Park, Grand Canyon National Park, Las Vegas Vallee de la Mort, Sequoia Yosemite National Park San Francisco , Monterey, Les Missions Los Padres, Malibu, Mojave, Josuha, Los Angeles, retour en France

 

Pages pratiques GPS

 

Points GPS des Bivouacs canadien 2016

Points GPS des bivouacs argentins

Points GPS des bivouacs uruguayens

Poins GPS des bivouacs chiliens

Points GPS des bivouacs boliviens

Points GPS des bivouacs péruviens

Points GPS des bivouacs équatoriens

Points GPS des bivouacs colombiens

Points GPS des bivouacs brésiliens

Points GPS de tous les bivouacs de 2010 à 2014

Quelques vidanges en Amérique du Nord

 

Poins GPS des contrôles phytosanitaires

 

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Pérou, Equateur, Colombie

 

Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou

 

 

Liens, téléchargements cartes GPS

pour Garmin

 

Acheter un Véhicule au Quebec

 

2012 changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud :

Videos libre

La piste 34 de Fiambala à Pedra Pomez 

Route de Kuelap à Cajamarca

Optimisation du chargement (Maroc)

La raie de Zizou, Neilla (Maroc)

Invasion des criquets (Maroc)

Pêche à Ma Fatma (Maroc)

 

Ma Fatma,

pêche à la courbine des falaises (Maroc)

 

Hélix, gué à gué (Argentine)

Premier plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Deuxième plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Paso Negro 4780 mètres (Argentine-Chili)

Parc d'Ibera (Argentine)

Valdes 3 (Argentine)

Saut du pont de Misahuali (Equateur)

 

Catégories

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 09:27

Jeudi 28 novembre 2013

 

      Nous partons tôt ; la route est agréable tant que nous traversons les sites touristiques. Puis, elle continue à travers le Désert d'Atacama, droite et monotone. Avant Calama, un champ d'éoliennes en construction, c'est nouveau au Chili.

P1050186b

        Nous contournons Calama ; arrêt chez Iveco mais nous ne trouvons pas notre bonheur. A la bifurcation Iquique-Antofagasta, une nouvelle autoroute ! Nous croisons des transports exceptionnels : des camions pour la mine de Chuquicamata, la mine de cuivre à ciel ouvert la plus grande du monde, un cratère de 4 kms de diamètre et une profondeur d'un km ! Pour en revenir à ces convois, ils sont composés de plusieurs semi-remorques : un pour la benne du camion, un pour sa cabine et deux pour les pneus, 4 sur chacun, c'est gigantesque !

P1050200b

P1050201b

Trois camions rien que pour une machine

A l'entrée de Baquedeno, une aire de service nous permet de déjeuner. Les mines se succèdent.

P1050196b

        A Antofagasta, en bas de la longue et forte descente, le camion couine tout ce qu'il peut et ce ne sont pas les freins ! Là, commence la chasse aux pneus :  SDN n'en a qu'un (il nous en faut 2) ; les autres vendeurs n'ont pas la dimension ; il faudrait changer les 6 et les jantes en plus ! On revient chez SDN ; ils peuvent commander un 2ème pneu mais, ici, ils sont seulement « directionnels », donc pour l'avant ; ok, on commande, on paie et on reviendra...lundi ! Au moment de partir, la secrétaire me donne un calendrier 2014 et un plat préparé, à réchauffer ! J'ignore ce que c'est !

        Puis, tant que nous sommes dans le quartier « mécanique », on fait faire un graissage complet à Helix qui, du coup, ne couine plus, bingo ! Il reste à régler un problème de vibration : le camion ou la route ?

 

 

 

Après quelques courses et une vaine recherche d'un cyber, nous longeons le Pacifique pour sortir de la ville ; au passage, nous apercevons un vol de pélicans, très nombreux tout au long de la côte chilienne.

        Nous atterrissons dans une station-service bourrée de camions pour la nuit ; dans la soirée, nous pouvons capter une wifi d'androïde qui nous permet de consulter nos mails et d'envoyer un mail en attente.

 P1050256b

Vendredi 29 novembre 2013

 

      Malgré tout, la nuit a été correcte ; il faut s'occuper jusqu'à lundi et donc, trouver un endroit sympa car il n'y a pas de camping. Nous longeons la côte vers le sud ; la piste B510 traverse des paysages lunaires, longe des mines à ciel ouvert ; des décharges sauvages dénaturent le site ; au détour d'un virage, vision insolite d'un cimetière d'animaux (S:23°45.389/W:70°26.340).

P1050223b

 

 

 

        Puis, plus ou moins bon goudron jusqu'au bord de mer ; à gauche du carrefour, Ensueňo, à la fois port de pêche artisanale et industrie minière.

P1050215b copie

Nous apercevons un lion de mer qui chasse. Rencontre d'un français qui vit là. Nous continuons la route de la côte mais, au bout de 5 kms, elle est fermée donc, demi-tour.

P1050228b

 

P1050237b

Courlis corlieu

A l'entrée d'Antofagasta, déjeuner sur la plage, à côté d'un camping à l'abandon ; « fausse alerte » au tsunami ou exercice ? On ne le saura jamais !

        En début d'après-midi, nous retraversons tout Antofagasta par le bord de mer et arrivons à La Portada : au large, trône un gros rocher, percé en son milieu et formant un arc de triomphe, résultat de millions d'années d'érosion ; jolie attraction de la région.

P1050250b

La Portada

Nous sommes en haut de la falaise ; en bas, des milliers d'oiseaux marins dont des pélicans, des urubus à têtes rouges, des loutres et manchots de Humboldt. Le lieu est agréable et reposant, nous attendrons nos pièces ici.

P1050317b

        Pour le dîner, nous goûtons le plat que l'on m'a donné : pas mauvais, un peu surprenant, un mélange de sucré/salé ; plus tard, j'apprendrai que c'est un « pastel de choclos » : sorte de maïs avec de la viande, des oignons, du sucre, des oeufs.

 

Samedi 30 novembre 2013

 

      Ce matin, c'est nuageux sur les montagnes, brumeux sur la mer, effet de la Camanchaca.

P1050270b

La Camanchaca

Matinée mécanique pour Dominique : niveaux divers.

        Puis, balade et visite du petit musée ; déjeuner au resto : « ceviche de ostiones » : noix de Saint-Jacques avec corail, crues et marinées dans le jus de citron, un régal ! J'achète du pain au resto, le serveur m'en fait cadeau.

        Vers 16h, nous partons faire un tour ; d'abord à l'aéroport, tout proche, international, très petit ; péage sur la route du retour ! Et ce n'est pas pour le parking ! Nous continuons à longer les falaises et les plages ; à la Rincondida, certains font du kitesurf ; la plage est couverte de coquilles de toutes sortes, y compris de Saint-Jacques.

P1050302b

Windsurfeurs et pêcheurs font bon ménage !

        Puis, la route grimpe bien avant de redescendre sur Juan López ; petits villages de pêcheurs, vue sur Isla Santa Maria ; un peu plus loin, une plage fait le bonheur des amateurs de windsurf ; il faut dire que le vent est généreux ! La piste grimpe vers le Parque Nacional Morro Moreno et devient très abimée, pentue et étroite ;

P1050308b

Parque National Morro Moreno

P1050306b

il est un peu tard, on ne sait pas où ça mène, on fait demi-tour et nous revoilà à La Portada. Il y a un peu plus de monde.

 

Dimanche 1er décembre 2013

 

      Pour la 2ème nuit consécutive, c'est la fête et musique à fond jusqu'à 5h du matin ! Heureusement, la journée, c'est plus calme, quoique notre camion est l'attraction et ils viennent facilement tourner autour et le photographier !

P1050318b

Ici, les jeunes laissent leurs canettes en verre sur place !!!

        Dominique continue l'entretien et il démonte l'arbre de transmission avant qui a du jeu ; où trouver les pièces ? Un routier me donne une adresse.

        Un chilien, Patricio, accompagné de 2 chinois en formation, se gare près de nous pour le déjeuner ; nous discutons un bon moment, moitié en espagnol, moitié en anglais. Il nous donne 2 « pepinos », fruit sucré (et non concombre) qui ne pousserait qu'au Chili, entre Iquique et La Sereña. Aujourd'hui, sur la falaise, c'est aussi le paradis des quads, des parapentes et de petits avions radiopilotés, l'un d'eux s'est écrasé à quelques mètres de nous, tous furent sains et saufs, ouf !!!

 P1050309b

Lundi 2 décembre 2013

 

      Et encore la musique à fond jusqu'à 5h du mat' !

Partons à Antafagasta ; primo, un garage Iveco pour les pièces de l'arbre de transmission : ok...pour mercredi après-midi ! Puis, internet et SDN pour les pneus ; à 14h, tout est fini, on en garde un usagé qui est hissé sur le toit, au cazoù !

P1050311b

Une aide précieuse !

Après un passage au supermarché, nous retournons à La Portada pour 2 jours de plus et déjeunons à 16h ! Il fait frais et gris.

       P1050315b

La Portada et Antofagasta

Mardi 3 décembre 2013

 

      Pas de musique cette nuit, et ça nous a réveillés à 5h !!!

En fin de matinée, nous repartons à Antofagasta : dépôt du linge et internet pour le courrier et, surtout, pour rattraper un peu le retard que nous avons avec le blog ; nous y passons une partie de la journée mais c'est bon ; la dernière partie se fera de chez nous car, avec toutes ces réparations, nous avons pris du retard.

 

Mercredi 4 décembre 2013

 

      Quelques bricolages avant de rejoindre (pour la dernière fois?) Antofagasta.

A 15h, nous sommes chez Iveco (SKC) ; les pièces sont arrivées mais il faut les monter sur l'arbre de transmission après avoir retiré (difficilement) les anciens croisillons ; puis, graissage... Dominique décide de ne pas remettre l'arbre tout de suite ; nous quittons le garage à 17h ;

P1050320b

P1050310b

Une marque inconnue en France

il ne nous faudra que 30 mn pour les 18 kms de traversée de la ville, par la côte !

        Nous voici sur la Ruta 5, en direction du sud, plus ou moins droite, monotone, c'est toujours le désert ; d'ailleurs, 50 kms plus loin, une sculpture affreuse, « La Mano del Desierto », nous le rappelle !

P1050324b

La Mano del Desierto 

        Nous nous arrêtons pour la nuit dans la 1ère station-service (Copec) depuis Antofagasta...240 kms plus loin !!! Il est 20h30.

 

Jeudi 5 décembre 2013

 

      Nous gardons la même route , toujours monotone et toujours très fréquentée par les camions.

Nous pouvons remarquer un grand nombre de sanctuaires privés (non religieux), dédiés aux accidentés malchanceux ? Beaucoup inscrivent leurs noms avec des pierres, faut bien s'occuper !

Depuis Antofagasta, et au-delà de Diego del Almagro, nous longeons des mines à ciel ouvert (cuivre, fer, or).

        Déjeuner sur un grand parking ; Dominique vidange l'eau sale quand un motard carabinero s'arrête et demande si on a un problème ; après un échange de banalités, il repart. Quelques minutes plus tard, un routier s'arrête (décidément!) et nous demande de l'eau ; et la discussion repart, il nous décrit ce que nous allons rencontrer.

P1050325b

        Quelques kms après Inca de Oro, nous bifurquons sur une piste d'environ 6 kms, un raccourci de presque 100 kms par la route ! Nous demandons quand même confirmation de la direction aux gens en train de refaire la piste. Celle-ci se rétrécit de plus en plus et traverse une gorge magnifique... Revoyons des arbres, de l'eau, de la vie,  quoi !

P1050327b

P1050330b

        Effectivement, nous récupérons la piste principale qui vient de Copiapo et qui mène au Paso San Francisco ; les paysages sont grandioses, fini le désert ! Pourtant, nous bifurquons sur le « Camino del Desierto », très bien sur 10 kms ! Ensuite, affreux, grosse tôle ondulée, nous dégonflons les pneus avant. Et toujours de beaux paysages ;

P1050335b

P1050337b

nous passons les 4150 m., avant de redescendre sur la Laguna Santa Rosa, bordée d'un salar, fréquentée essentiellement par des flamants andins, chiliens et Saint-James, avec, pour toile de fond, de hauts sommets (des volcans) qui culminent à 6000m. et plus.

P1050371b

P1050339b

Bivouac le long du lac, quand même à 3800m !

 P1050340b

Vendredi 6 décembre 2013

 P1050367b

Laguna Santa Rosa

      Une légère migraine nous rappelle que nous sommes en altitude ; mais, quelle vue, sur le lac, au lever du soleil ! Nous partons visiter la Laguna Negro Francisco, à 4126 m, 80 kms plus loin ; piste souvent moche : tôle ondulée, sable ; finalement, moins beau que le Santa Rosa ; retour par le même chemin ; voyons guanacos, vigognes, flamants et ouettes.

P1050378b

Laguna Negro Francisco

 

        Des panneaux nous incitent à respecter le milieu ambiant, très fragile ;

P1050388b

mais est-ce que toutes ces mines à ciel ouvert qui longent la piste le respecte, en rognant ces montagnes magnifiques, hélas pour elles, riches en minerais ?

P1050384b

P1050382b

        Au bout de la piste, nous bifurquons à gauche vers le Complexe Frontalier Chilien (10 kms A/R) où nous faisons les papiers de sortie ;

P1050392b

Douane Chilienne "Paso San Francisco"

déjeuner le long de la route ; Dominique regonfle les pneus et nettoie le filtre à air, puisque c'est goudronné ! Mais, au bout de 10 kms, re-piste ! Souvent poussiéreuse ! Nous sommes à 4500/4600m tout le temps et longeons des sommets à plus de 6000m ; d'ailleurs, la route s'appelle « las Seismiles »(les 6000), autant au Chili qu'en Argentine.

P1050387b

P1050394b

        A quelques kms du col, la Laguna Verde, à 4360m, nous offre ses eaux turquoises, splendides ! Puis, Paso San Francisco, 4766 m.

P1050400b

      Laguna Verde

P1050397b

 

P1050407b

Deux roues en Argentine, 4 roues au Chili !

La douane argentine se fait 20 kms plus loin, à Las Grutas ; ils attendent le Dakar pour la 1ère semaine de janvier. Pour nous, tout est Ok ; PAS de contrôle sanitaire !

P1050420b

"Douane Argentine du "Paso San Francisco"

P1050411b

        Et commence la grande descente de 200 kms qui nous amène à Fiambala (seulement 1600m!). Nous passons tout près du volcan actif le plus haut du monde, Ojos del Salado, 6879m. Avant d'arriver à Fiambala, nous traversons une magnifique gorge.

P1050429b

Nous retournons stationner aux Thermes ; il est un peu tard pour profiter  des piscines d'eau naturellement chaude. Des suisses sont là ; nous les avions déjà croisés, en novembre 2011 ; ils descendaient du cargo alors que nous montions !

P1050440b

        Ce fut une grosse journée ; on a embarqué des tonnes de poussière sur la dernière piste !

 

Samedi 7 décembre 2013

 

        Nuit chaude, 23° à 7h. Un bon bain dans les piscines nous remet en forme.

P1050435b

Nous quittons les thermes dans la matinée. Arrêt à Tinogasta : internet, courses, gasoil. Il fait très chaud : 35° !

P1050441b

Noël approche !

La ruta 60 est plutôt monotone. Après Villa Mazán, nous traversons la jolie Quebrada Mazán, très verdoyante ; à partir de là, la végétation devient plus dense, les arbres plus hauts ; c'est la région des oliviers. Jusqu'à San Martin et même après, on change plusieurs fois de province, de Catamarca à La Rioja. Bivouac à la station-service Aca de San Martin. Il est 19h et il fait 39,8° ! Les grillons commencent leur concert assourdissant !

 P1050442b

Calandria real

Dimanche 8 décembre 2013

 

      Encore 36° à 3h du matin ! Nuit peu réparatrice.

A Deán Funes, gasoil et courses ; il fait lourd ! Dans l'après-midi, arrêt à la station pour la wifi ; il fait 40° et le vent souffle fort !

        Nous sommes sur l'autoroute ; à la hauteur d'Oliva, le vent, très fort, change brusquement de sens ; puis, la pluie arrive, se transforme en orage ; ce temps ne nous quittera plus jusqu'à Carcaraňa ; nous passons de 40° à 22° en quelques heures !

P1050447b

La pluie arrive, la fraîcheur avec !

L'autoroute ne comporte aucune station-service, aucun parking, les bandes d'arrêt d'urgence ne sont pas larges ; si l'on mord sur le bord, on file dans le décor ; les accidents sont fréquents, nous en avons vu une dizaine, dont un très grave.

        Bivouac au péage de Carcaraňa ; il pleut toujours. Faute de parking, l'étape fut longue !

 

 

Lundi 9 décembre 2013

 

      Nuit réparatrice. La pluie a cessé et il fait assez beau et beaucoup moins chaud mais moite.

Encore 30 kms sur cette autoroute ; beaucoup d'ornières profondes sur les bas-côtés en terre, un camion-remorque encore embourbé.

        Après le pont de Rosario qui surplombe le Rio Paraňa, la route traverse une vaste zone marécageuse, paradis des oiseaux et du bétail. A Gualeguaychú (Entre Rios), quelques courses au Carrefour ; sur le parking, une voiture de police ; un policier demande à voir le camion ! En fait, ce n'était que de la curiosité ! Ouf ! Buen viaje, suerte !

P1050448b

Ici c'est le printemps

        A Fray Bentos, les formalités douanières se font dans la bonne humeur générale ; contrôle sanitaire très succinct et ok (cette fois, on avait pris nos précautions!). En Uruguay, nous avançons les horloges d'une heure. Et toujours la galère pour retirer des pesos avec la Mastercard ! Dominique achète du steak haché et 2 belles côtelettes pour un total de 4,5 euros ! Et en comptant le sachet, payant !

        Comme d'hab', on va passer la nuit à Las Caňas ; au moment de brancher l'électricité, Dominique a la surprise de trouver, dans le coffret, un nid avec 3 oisillons nouveaux-nés !

P1050456b

Nous allons devoir changer de coffret électrique !!!

P1050457b

 

Il a déplacé le camion et s'est branché ailleurs ! Il fait moins chaud, 27° à 21h.

 P1050463b

Jilguero dorado, Madame !

P1050486b

Jilguero dorado, Monsieur !

 

Mardi 10 décembre 2013

 

      Dernière étape. Route tranquille ; ici, la moisson bat son plein et nous croisons des convois agricoles. A Colonia, course aux distributeurs, c'est encore la galère pour avoir des pesos avec la Mastercard !

P1050499

        Nous achetons nos billets pour le Buquebus de dimanche, quelques courses et arrivons à Riachuelo dans l'après-midi.

 P1050553b

Cardenal Común

Du mercredi 11 au dimanche 15 décembre 2013 

Séjour à Riachuelo : préparation du remisage du camion : nettoyage et entretien divers.

P1050507b

P1050502B

P1050543b

Lagarto-marau

Il fait très chaud la journée, à peine plus frais la nuit. Les jeudi, vendredi et samedi soirs, c'est la fête au quincho jusqu'au petit jour, ce qui n'aide pas pour dormir !

P1050516b

            P1050552b

Chinchero chico !

        Dimanche, nous terminons les rangements dans le camping-car et les valises ; un taxi vient nous chercher et nous emmène au Buquebus ; nous prenons celui de 11h45 et arrivons à Buenos-Aires à...11h45 !

P1050564b

Drôle de nom pour notre bateau !

Allons à pied jusqu'à l'hôtel où nous attend Paula, de retour d'Europe; ici aussi, il fait très chaud et une bonne douche est la bienvenue. Incontournable partie de cartes (rami) avant d'aller dîner à L'Estancia.

 P1050581b

 Avec Paula

Lundi 16 décembre 2013

 

      Grâce au climatiseur, nous avons pu dormir ; le matin, quelques démarches pour nous et pour Paula qui  va déposer ses bagages au Terminal des bus ; puis, elle nous emmène déjeuner dans un Tenedor Libre, un buffet très varié et à volonté pour un prix fixe.

P1050575b   P1050584b

        Nous passons l'après-midi à l'hôtel à jouer au rami, jeu de cartes préféré de Paula ; vers 19h , un taxi l'emmène au Terminal des bus car elle rentre chez elle, près de Cordoba. Nous allons faire un peu de shopping avant le dîner. Nous apprécions le spectacle dans la rue.

P1050629b

P1050594b   P1050597b

P1050630b

P1050586b   P1050587b

P1050631b

 

 

        Puis, plus ou moins bon goudron jusqu'au bord de mer ; à gauche du carrefour, Ensueňo, à la fois port de pêche artisanale et industrie minière.

P1050215b copie

Nous apercevons un lion de mer qui chasse. Rencontre d'un français qui vit là. Nous continuons la route de la côte mais, au bout de 5 kms, elle est fermée donc, demi-tour.

P1050228b

 

P1050237b

Courlis corlieu

A l'entrée d'Antofagasta, déjeuner sur la plage, à côté d'un camping à l'abandon ; « fausse alerte » au tsunami ou exercice ? On ne le saura jamais !

        En début d'après-midi, nous retraversons tout Antofagasta par le bord de mer et arrivons à La Portada : au large, trône un gros rocher, percé en son milieu et formant un arc de triomphe, résultat de millions d'années d'érosion ; jolie attraction de la région.

P1050250b

La Portada

Nous sommes en haut de la falaise ; en bas, des milliers d'oiseaux marins dont des pélicans, des urubus à têtes rouges, des loutres et manchots de Humboldt. Le lieu est agréable et reposant, nous attendrons nos pièces ici.

P1050317b

        Pour le dîner, nous goûtons le plat que l'on m'a donné : pas mauvais, un peu surprenant, un mélange de sucré/salé ; plus tard, j'apprendrai que c'est un « pastel de choclos » : sorte de maïs avec de la viande, des oignons, du sucre, des oeufs.

 

Samedi 30 novembre 2013

 

      Ce matin, c'est nuageux sur les montagnes, brumeux sur la mer, effet de la Camanchaca.

P1050270b

La Camanchaca

Matinée mécanique pour Dominique : niveaux divers.

        Puis, balade et visite du petit musée ; déjeuner au resto : « ceviche de ostiones » : noix de Saint-Jacques avec corail, crues et marinées dans le jus de citron, un régal ! J'achète du pain au resto, le serveur m'en fait cadeau.

        Vers 16h, nous partons faire un tour ; d'abord à l'aéroport, tout proche, international, très petit ; péage sur la route du retour ! Et ce n'est pas pour le parking ! Nous continuons à longer les falaises et les plages ; à la Rincondida, certains font du kitesurf ; la plage est couverte de coquilles de toutes sortes, y compris de Saint-Jacques.

P1050302b

Windsurfeurs et pêcheurs font bon ménage !

        Puis, la route grimpe bien avant de redescendre sur Juan López ; petits villages de pêcheurs, vue sur Isla Santa Maria ; un peu plus loin, une plage fait le bonheur des amateurs de windsurf ; il faut dire que le vent est généreux ! La piste grimpe vers le Parque Nacional Morro Moreno et devient très abimée, pentue et étroite ;

P1050308b

Parque National Morro Moreno

P1050306b

il est un peu tard, on ne sait pas où ça mène, on fait demi-tour et nous revoilà à La Portada. Il y a un peu plus de monde.

 

Dimanche 1er décembre 2013

 

      Pour la 2ème nuit consécutive, c'est la fête et musique à fond jusqu'à 5h du matin ! Heureusement, la journée, c'est plus calme, quoique notre camion est l'attraction et ils viennent facilement tourner autour et le photographier !

P1050318b

Ici, les jeunes laissent leurs canettes en verre sur place !!!

        Dominique continue l'entretien et il démonte l'arbre de transmission avant qui a du jeu ; où trouver les pièces ? Un routier me donne une adresse.

        Un chilien, Patricio, accompagné de 2 chinois en formation, se gare près de nous pour le déjeuner ; nous discutons un bon moment, moitié en espagnol, moitié en anglais. Il nous donne 2 « pepinos », fruit sucré (et non concombre) qui ne pousserait qu'au Chili, entre Iquique et La Sereña. Aujourd'hui, sur la falaise, c'est aussi le paradis des quads, des parapentes et de petits avions radiopilotés, l'un d'eux s'est écrasé à quelques mètres de nous, tous furent sains et saufs, ouf !!!

 P1050309b

Lundi 2 décembre 2013

 

      Et encore la musique à fond jusqu'à 5h du mat' !

Partons à Antafagasta ; primo, un garage Iveco pour les pièces de l'arbre de transmission : ok...pour mercredi après-midi ! Puis, internet et SDN pour les pneus ; à 14h, tout est fini, on en garde un usagé qui est hissé sur le toit, au cazoù !

P1050311b

Une aide précieuse !

Après un passage au supermarché, nous retournons à La Portada pour 2 jours de plus et déjeunons à 16h ! Il fait frais et gris.

       P1050315b

La Portada et Antofagasta

Mardi 3 décembre 2013

 

      Pas de musique cette nuit, et ça nous a réveillés à 5h !!!

En fin de matinée, nous repartons à Antofagasta : dépôt du linge et internet pour le courrier et, surtout, pour rattraper un peu le retard que nous avons avec le blog ; nous y passons une partie de la journée mais c'est bon ; la dernière partie se fera de chez nous car, avec toutes ces réparations, nous avons pris du retard.

 

Mercredi 4 décembre 2013

 

      Quelques bricolages avant de rejoindre (pour la dernière fois?) Antofagasta.

A 15h, nous sommes chez Iveco (SKC) ; les pièces sont arrivées mais il faut les monter sur l'arbre de transmission après avoir retiré (difficilement) les anciens croisillons ; puis, graissage... Dominique décide de ne pas remettre l'arbre tout de suite ; nous quittons le garage à 17h ;

P1050320b

P1050310b

Une marque inconnue en France

il ne nous faudra que 30 mn pour les 18 kms de traversée de la ville, par la côte !

        Nous voici sur la Ruta 5, en direction du sud, plus ou moins droite, monotone, c'est toujours le désert ; d'ailleurs, 50 kms plus loin, une sculpture affreuse, « La Mano del Desierto », nous le rappelle !

P1050324b

La Mano del Desierto 

        Nous nous arrêtons pour la nuit dans la 1ère station-service (Copec) depuis Antofagasta...240 kms plus loin !!! Il est 20h30.

 

Jeudi 5 décembre 2013

 

      Nous gardons la même route , toujours monotone et toujours très fréquentée par les camions.

Nous pouvons remarquer un grand nombre de sanctuaires privés (non religieux), dédiés aux accidentés malchanceux ? Beaucoup inscrivent leurs noms avec des pierres, faut bien s'occuper !

Depuis Antofagasta, et au-delà de Diego del Almagro, nous longeons des mines à ciel ouvert (cuivre, fer, or).

        Déjeuner sur un grand parking ; Dominique vidange l'eau sale quand un motard carabinero s'arrête et demande si on a un problème ; après un échange de banalités, il repart. Quelques minutes plus tard, un routier s'arrête (décidément!) et nous demande de l'eau ; et la discussion repart, il nous décrit ce que nous allons rencontrer.

P1050325b

        Quelques kms après Inca de Oro, nous bifurquons sur une piste d'environ 6 kms, un raccourci de presque 100 kms par la route ! Nous demandons quand même confirmation de la direction aux gens en train de refaire la piste. Celle-ci se rétrécit de plus en plus et traverse une gorge magnifique... Revoyons des arbres, de l'eau, de la vie,  quoi !

P1050327b

P1050330b

        Effectivement, nous récupérons la piste principale qui vient de Copiapo et qui mène au Paso San Francisco ; les paysages sont grandioses, fini le désert ! Pourtant, nous bifurquons sur le « Camino del Desierto », très bien sur 10 kms ! Ensuite, affreux, grosse tôle ondulée, nous dégonflons les pneus avant. Et toujours de beaux paysages ;

P1050335b

P1050337b

nous passons les 4150 m., avant de redescendre sur la Laguna Santa Rosa, bordée d'un salar, fréquentée essentiellement par des flamants andins, chiliens et Saint-James, avec, pour toile de fond, de hauts sommets (des volcans) qui culminent à 6000m. et plus.

P1050371b

P1050339b

Bivouac le long du lac, quand même à 3800m !

 P1050340b

Vendredi 6 décembre 2013

 P1050367b

Laguna Santa Rosa

      Une légère migraine nous rappelle que nous sommes en altitude ; mais, quelle vue, sur le lac, au lever du soleil ! Nous partons visiter la Laguna Negro Francisco, à 4126 m, 80 kms plus loin ; piste souvent moche : tôle ondulée, sable ; finalement, moins beau que le Santa Rosa ; retour par le même chemin ; voyons guanacos, vigognes, flamants et ouettes.

P1050378b

Laguna Negro Francisco

 

        Des panneaux nous incitent à respecter le milieu ambiant, très fragile ;

P1050388b

mais est-ce que toutes ces mines à ciel ouvert qui longent la piste le respecte, en rognant ces montagnes magnifiques, hélas pour elles, riches en minerais ?

P1050384b

P1050382b

        Au bout de la piste, nous bifurquons à gauche vers le Complexe Frontalier Chilien (10 kms A/R) où nous faisons les papiers de sortie ;

P1050392b

Douane Chilienne "Paso San Francisco"

déjeuner le long de la route ; Dominique regonfle les pneus et nettoie le filtre à air, puisque c'est goudronné ! Mais, au bout de 10 kms, re-piste ! Souvent poussiéreuse ! Nous sommes à 4500/4600m tout le temps et longeons des sommets à plus de 6000m ; d'ailleurs, la route s'appelle « las Seismiles »(les 6000), autant au Chili qu'en Argentine.

P1050387b

P1050394b

        A quelques kms du col, la Laguna Verde, à 4360m, nous offre ses eaux turquoises, splendides ! Puis, Paso San Francisco, 4766 m.

P1050400b

      Laguna Verde

P1050397b

 

P1050407b

Deux roues en Argentine, 4 roues au Chili !

La douane argentine se fait 20 kms plus loin, à Las Grutas ; ils attendent le Dakar pour la 1ère semaine de janvier. Pour nous, tout est Ok ; PAS de contrôle sanitaire !

P1050420b

"Douane Argentine du "Paso San Francisco"

P1050411b

        Et commence la grande descente de 200 kms qui nous amène à Fiambala (seulement 1600m!). Nous passons tout près du volcan actif le plus haut du monde, Ojos del Salado, 6879m. Avant d'arriver à Fiambala, nous traversons une magnifique gorge.

P1050429b

Nous retournons stationner aux Thermes ; il est un peu tard pour profiter  des piscines d'eau naturellement chaude. Des suisses sont là ; nous les avions déjà croisés, en novembre 2011 ; ils descendaient du cargo alors que nous montions !

P1050440b

        Ce fut une grosse journée ; on a embarqué des tonnes de poussière sur la dernière piste !

 

Samedi 7 décembre 2013

 

        Nuit chaude, 23° à 7h. Un bon bain dans les piscines nous remet en forme.

P1050435b

Nous quittons les thermes dans la matinée. Arrêt à Tinogasta : internet, courses, gasoil. Il fait très chaud : 35° !

P1050441b

Noël approche !

La ruta 60 est plutôt monotone. Après Villa Mazán, nous traversons la jolie Quebrada Mazán, très verdoyante ; à partir de là, la végétation devient plus dense, les arbres plus hauts ; c'est la région des oliviers. Jusqu'à San Martin et même après, on change plusieurs fois de province, de Catamarca à La Rioja. Bivouac à la station-service Aca de San Martin. Il est 19h et il fait 39,8° ! Les grillons commencent leur concert assourdissant !

 P1050442b

Calandria real

Dimanche 8 décembre 2013

 

      Encore 36° à 3h du matin ! Nuit peu réparatrice.

A Deán Funes, gasoil et courses ; il fait lourd ! Dans l'après-midi, arrêt à la station pour la wifi ; il fait 40° et le vent souffle fort !

        Nous sommes sur l'autoroute ; à la hauteur d'Oliva, le vent, très fort, change brusquement de sens ; puis, la pluie arrive, se transforme en orage ; ce temps ne nous quittera plus jusqu'à Carcaraňa ; nous passons de 40° à 22° en quelques heures !

P1050447b

La pluie arrive, la fraîcheur avec !

L'autoroute ne comporte aucune station-service, aucun parking, les bandes d'arrêt d'urgence ne sont pas larges ; si l'on mord sur le bord, on file dans le décor ; les accidents sont fréquents, nous en avons vu une dizaine, dont un très grave.

        Bivouac au péage de Carcaraňa ; il pleut toujours. Faute de parking, l'étape fut longue !

 

 

Lundi 9 décembre 2013

 

      Nuit réparatrice. La pluie a cessé et il fait assez beau et beaucoup moins chaud mais moite.

Encore 30 kms sur cette autoroute ; beaucoup d'ornières profondes sur les bas-côtés en terre, un camion-remorque encore embourbé.

        Après le pont de Rosario qui surplombe le Rio Paraňa, la route traverse une vaste zone marécageuse, paradis des oiseaux et du bétail. A Gualeguaychú (Entre Rios), quelques courses au Carrefour ; sur le parking, une voiture de police ; un policier demande à voir le camion ! En fait, ce n'était que de la curiosité ! Ouf ! Buen viaje, suerte !

P1050448b

Ici c'est le printemps

        A Fray Bentos, les formalités douanières se font dans la bonne humeur générale ; contrôle sanitaire très succinct et ok (cette fois, on avait pris nos précautions!). En Uruguay, nous avançons les horloges d'une heure. Et toujours la galère pour retirer des pesos avec la Mastercard ! Dominique achète du steak haché et 2 belles côtelettes pour un total de 4,5 euros ! Et en comptant le sachet, payant !

        Comme d'hab', on va passer la nuit à Las Caňas ; au moment de brancher l'électricité, Dominique a la surprise de trouver, dans le coffret, un nid avec 3 oisillons nouveaux-nés !

P1050456b

Nous allons devoir changer de coffret électrique !!!

P1050457b

 

Il a déplacé le camion et s'est branché ailleurs ! Il fait moins chaud, 27° à 21h.

 P1050463b

Jilguero dorado, Madame !

P1050486b

Jilguero dorado, Monsieur !

 

Mardi 10 décembre 2013

 

      Dernière étape. Route tranquille ; ici, la moisson bat son plein et nous croisons des convois agricoles. A Colonia, course aux distributeurs, c'est encore la galère pour avoir des pesos avec la Mastercard !

P1050499

        Nous achetons nos billets pour le Buquebus de dimanche, quelques courses et arrivons à Riachuelo dans l'après-midi.

 P1050553b

Cardenal Común

Du mercredi 11 au dimanche 15 décembre 2013 

Séjour à Riachuelo : préparation du remisage du camion : nettoyage et entretien divers.

P1050507b

P1050502B

P1050543b

Lagarto-marau

Il fait très chaud la journée, à peine plus frais la nuit. Les jeudi, vendredi et samedi soirs, c'est la fête au quincho jusqu'au petit jour, ce qui n'aide pas pour dormir !

P1050516b

            P1050552b

Chinchero chico !

        Dimanche, nous terminons les rangements dans le camping-car et les valises ; un taxi vient nous chercher et nous emmène au Buquebus ; nous prenons celui de 11h45 et arrivons à Buenos-Aires à...11h45 !

P1050564b

Drôle de nom pour notre bateau !

Allons à pied jusqu'à l'hôtel où nous attend Paula, de retour d'Europe; ici aussi, il fait très chaud et une bonne douche est la bienvenue. Incontournable partie de cartes (rami) avant d'aller dîner à L'Estancia.

 P1050581b

 Avec Paula

Lundi 16 décembre 2013

 

      Grâce au climatiseur, nous avons pu dormir ; le matin, quelques démarches pour nous et pour Paula qui  va déposer ses bagages au Terminal des bus ; puis, elle nous emmène déjeuner dans un Tenedor Libre, un buffet très varié et à volonté pour un prix fixe.

P1050575b   P1050584b

        Nous passons l'après-midi à l'hôtel à jouer au rami, jeu de cartes préféré de Paula ; vers 19h , un taxi l'emmène au Terminal des bus car elle rentre chez elle, près de Cordoba. Nous allons faire un peu de shopping avant le dîner. Nous apprécions le spectacle dans la rue.

P1050629b

P1050594b   P1050597b

P1050630b

P1050586b   P1050587b

P1050631b

Mardi 17 et mercredi 18 décembre 2013

 

      Nous nous levons tôt ; après le petit déjeuner, un taxi vient nous chercher à 8h30 pour nous emmener à Ezeiza ; peu de circulation de notre côté, un énorme embouteillage dans l'autre sens, aggravé par un accident. Une heure plus tard, nous sommes à l'aéroport ; rapidement, nous faisons les formalités d'embarquement, puis, de douane (assez succinctes).

P1050605b

        Nous décollons presqu'à l'heure ; à bord, les prestations sont très médiocres : écouteurs payants, aucun film en français, des repas bôf ! Air Europa ne vaut pas TAM !

P1050606b

        Nous atterrissons à Madrid à 5h du matin ; bien que nous soyons en transit, nous devons refaire les formalités de contrôle ! Là, le personnel de sécurité est complètement hystérique ! Nous devons même enlever nos chaussures ! Ambiance électrique du côté des autorités, agacée du côté des voyageurs ! Tout ça pour monter dans un bus qui nous dépose devant un autre terminal !

 

P1050616b

        C'est Air France qui nous emmène à Roissy ; nous décollons avec une demi-heure de retard car un passager ne s'est pas présenté et il a fallu descendre son bagage. A bord, cette compagnie dite « de prestige », nous a offert, en guise de petit déjeuner, un mini petit pain au chocolat et un café au lait dans un gobelet en carton ! Heureusement, les hôtesses sont très sympas!

        A Roissy, je vais retirer les billets de train pendant que Dominique récupère les bagages qui ont tardé à arriver ! Nous avons failli rater le train, il s'en est fallu de quelques minutes !!!

 

A Lille, changement de gare et, à Phalempin, Michel nous attendait ; à 12h30, nous étions chez nous, pour quelques mois. 

Partager cet article

Repost 0
Published by TISSOT CHARLOD Dominique & Odette - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

pascal 24/12/2013 10:46


bienvenu chez les ch'tis !!!!

Charisma45 24/12/2013 08:41


Bonjour à vous deux.


 


Je vois que vous êtes de retour en France après un voyage qui doit être plutôt fatigant. Si lors de vos déplacements en France, vous passez près du Loiret, c' est avec grand plaisir que nous vous
accueillerons.


Bonnes fêtes de fin d'année et bonne année 2014.


Cordialement


Charisma45