Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages animaux et plantes

 Les pages animaux et plantes

 

Les animaux terrestres et marin

Les oiseaux d'Amérique du Sud 

Les oiseaux d'Amérique du Nord et Centrale

Les papillons

Les plantes

 

 

 

 

 

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
 Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
 Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010, Voyage en Améique du Sud : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en France  Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine

 

Page pratique Argentine et Chili du sud Points GPS bivouacs Argentine

Points GPS bivouacs Chili  Points GPS bivouacs Uruguay Points GPS Equateur Points GPS bivouacs Pérou

Points GPS des contrôles phytosanitaires Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou.

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Equateur, Pérou.

Liens, téléchargements cartes GPS pour Garmin

 Nouveau: Bivouac : Uruguay, Argentine, Bresil, Paraguay 2013

Recherche

Voyages

- 2003, on fait des folies : nous achetons un camping-car (on vieillit) pour commencer, on va pas loin, Les Saisies (73) 5 jours aux Saisies
- 2004, nous allons un peu plus loin : le Maroc, jusqu'au Tropique du Cancer.
Nous sommes au Maroc
- 2005, nous retournons au Maroc, mais nous ne dépasserons pas Ma Fatma.
Voyage au Maroc 01 octobre 2005

- 2009 en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
- 2007, de nouveau le Maroc là encore nous allons à Ma Fatma.

Maroc le retour de nos vacances
- 2008, nous visitons l'allemagne, l'Autriche la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie la Macédoine, la Grèce, l'Italie et San-Marino.

Du nouveau enfin !!! France Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche Slovenie-Croatie-Bosnie-Montenegro L'Albanie Albanie suite et fin Macedoine-Grèce Italie-San-Marin-Autriche-Allemagne-Luxemburg-Belgique-France Bilan Albanie
- 2008, 3 mois de septembre à décembre, vers le Maroc, la Mauritanie, le Mali & le Sénégal avec le camping-car.

France Maroc Mauritanie (02) Maroc (suite) Maroc (suite 1) Maroc (fin) Mauritanie (01) Mauritanie (02) Mauritanie (03) Mali Mali-Sénégal Sénégal-Mauritanie-Maroc Maroc retour Retour d'Afrique et bilan Bilan Afrique 2008
- 2009, en juin 5 jours à Prague, en avion Prague
En septembre, 69 jours de marche et 1625 kilomètres, sur le Chemin de Compostelle entre Le Puy-en-Velais et Finisterre. Saint-Jacques-de-Compostelle

-2010, en mars, 2 mois au Maroc première semaine Maroc, deuxième semaine Troisième, quatrième et cinquième semaines Maroc 2010, fin du voyage

-2010-2011, Voyage en Améique du Sud avec un camping-car capucine : Faux départs Toujours à quai mais le cargo est là ! Départ du Havre suite & fin Nous sommes en Guinée Nous sommes à Montevideo, Uruguay Fin du voyage Bateau Buenos-Aires Puerto Madryn Péninsule Valdés Punta Ninfas Côte entre Punta Ninfas et Puerto San Julian Puerto San Julian à Perito Moreno Ushuaïa Torres del Paine El Calafate à Esquel Esquel San Alfonso San Alfonso (Chili) à Villa General Belgrano (Argentine) Villa General Belgrano à Tigre Le retour Deuxième période Vicuna à Copiapo Désert de l'Atacama Vers Arica Arica à Nasca Nasca (Pérou) Vilcabamba (Equateur) Vilacamba Quito Galapagos Quito, Bellavista, Misahualli, Cañar Cuenca-Quito Quito (Equateur) Nasca (Pérou) Cusco Machu Picchu Lac Titicaca Puno (PE) Salta (RA)  Salta Lobos, le retour   Faux et vrai départ !  Le retour en A.S. 3ème périodes  Nord de Salta  Sud Lipez & Uyuni  Retour vers Cordoba et Buenos Aires  En route vers l'Uruguay  Derniers jours avant le retour  Derniers jours avant le retour  Le retour en Franc

2012-2013, changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud : Hélix, notre futur home, sweet home  Escapade "Ryanair"  Helix n'est plus un camion, c'est devenu un camping-car  Premier voyage d'Hélix  L'Est marocain  Séjour Oued Ma Fatma  Première tranche de travaux: Agadir  Fin des travaux à Agadir  Retour du Maroc  Départ A.S.2013  Fin du voyage bateau  Découverte du Nord-Est Argentin  Missionnes et Iguazu  Paraguay, Corrientes, Chaco  Salta Catamarca  Fiambala - Rio Cuarto  2013 2° période Valdes  Valdes Rada Tilly  Los Manos, Parques Nationales Perito Moreno y Los Alerces  Parcs de NAHUEL HUAPI et LANIN Sud et Centre  Parc Lanin suite et Fin, Chili Parc Conguillio  Parc Conguillo (Chili) à San Pedro d'Atacama via l'Argentine Atacama (Chili) retour France 

2014 Voyage au Maroc avec le camping-car capucine et retour en Amérique du Sud :

Intermede-au-Maroc-Mons-en-Pevele-a-Nador Intermede-au-maroc-Nador-Aagadir Intermede-au-Maroc-Agadir-Mons-en-Pevele Oiseaux-d'Amerique-du-Sud-1 Bad-kissingen Escale-a-Istanbul Buenos-Aires-Sao-Jose-Do-Norte-Bresil Sao-Jose-Do-Norte-Fos-De-Iguacu Fos-Do-Iguacu-Bonito Bonito-San-Jose-De-Chiquitos San-Jose-De-Chiquito-Copacabana Copacabana (Bolivie) Huaraz (Pérou) Huaraz San Ignacio (Pérou) L'Equateur Colombie du Sud Colombie du Nord Escapade à Medellin et Guatapé Santa Fé de Antioqua Carthagene et retour à la maison Intermède à Madère avec Stéphanie et Jean-Luc Canada nous voilà (Montréal) Le Quebec sous la neige Gaspésie et chaleur New Richmond à North Sydney Terre-Neuve, St-Pierre-et-Miquelon, Labrador Canada début deuxième période Canada fin 2016 USA du 04/10/2016 au 10/10/2016 Yellowstones Arches NP. Dead Horse Point State Park, Canyonland National Park  Monticello , Valley of the Gods, Monument Valley, Mesa Verde, Irish Canion Hanksville Hurricane Mesquite, Valley of Fire State Park, Grand Canyon National Park, Las Vegas Vallee de la Mort, Sequoia Yosemite National Park San Francisco , Monterey, Les Missions Los Padres, Malibu, Mojave, Josuha, Los Angeles, retour en France

 

Pages pratiques GPS

 

Points GPS des Bivouacs canadien 2016

Points GPS des bivouacs argentins

Points GPS des bivouacs uruguayens

Poins GPS des bivouacs chiliens

Points GPS des bivouacs boliviens

Points GPS des bivouacs péruviens

Points GPS des bivouacs équatoriens

Points GPS des bivouacs colombiens

Points GPS des bivouacs brésiliens

Points GPS de tous les bivouacs de 2010 à 2014

Quelques vidanges en Amérique du Nord

 

Poins GPS des contrôles phytosanitaires

 

Points GPS remplissage gaz : Argentine, Chili, Pérou, Equateur, Colombie

 

Points GPS HSBC : Argentine, Chili, Pérou

 

 

Liens, téléchargements cartes GPS

pour Garmin

 

Acheter un Véhicule au Quebec

 

2012 changement de véhicule pour un camion Iveco 4X4 de 10 tonnes, aménagement, voyage au Maroc et retour en Amérique du Sud :

Videos libre

La piste 34 de Fiambala à Pedra Pomez 

Route de Kuelap à Cajamarca

Optimisation du chargement (Maroc)

La raie de Zizou, Neilla (Maroc)

Invasion des criquets (Maroc)

Pêche à Ma Fatma (Maroc)

 

Ma Fatma,

pêche à la courbine des falaises (Maroc)

 

Hélix, gué à gué (Argentine)

Premier plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Deuxième plantage

Cordillères des Andes (Chili)

Paso Negro 4780 mètres (Argentine-Chili)

Parc d'Ibera (Argentine)

Valdes 3 (Argentine)

Saut du pont de Misahuali (Equateur)

 

Catégories

27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 04:35

Telecharger les Bivouacs Mexique

en dessous

Bivouacs Mexique 2017 format Excel pour imprimer

Bivouacs Mexique 2017 pour Garmin, à installer avec POI Loader

Bivouacs Mexique 2017 pour Tom Tom

Jeudi 23 février 2017

 

      6h30 : réveil en même temps que le groupe du camion frigo ! Nous sommes à 70 kms de la côte. Le petit déjeuner est correct : café, petit pain + le même plat qu’hier, que nous n’avons pas pris.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

nous avons vu un banc important de dauphins, des fous de Bassan, des frégates…

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Fou

Fou

Frégates
Frégates
Frégates
Frégates

Frégates

Mazatlan, Melaque

        Le pilote monte à bord ; puis, un remorqueur vient pour aider le ferry à entrer dans le port de Mazatlan et à se mettre à quai, ce qui est fait vers 9h30 ;

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Après seulement un contrôle des papiers du véhicule et rien d’autre, nous sortons du port vers 10h ! Ce week-end, c’est le carnaval et ça dure 5 jours ! Après de grosses courses de produits frais, nous prenons la direction de Tepic, par la nationale, belle route, davantage de végétation.

        Déjeuner dans une petite rue, derrière la station ; il fait très chaud, 33° ! L’après-midi, nous continuons sur la route 15, qui traverse des zones cultivées : thé ou café (?), tomates… beaucoup de main d’œuvre pour les cueillettes.

        A Escuinapa, nous bifurquons sur une piste qui mène au Pacifique et à un hôtel camping, assez chouette, face à l’océan.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Nous faisons la connaissance d’Adèle, une française du Saskatchewan (Canada).

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Vendredi 24 février 2017

 

      Ce matin, beau temps, 20°. Nous devons changer d’emplacement car un iguane squatte le tuyau des vidanges !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Nous avons de nouveaux voisins, québécois, Annie et Christian, torréfacteur de café à Montréal, qui visitent les plantations de café de l’Amérique Centrale.

Mazatlan, Melaque

Nous discutons pas mal à l’apéro, pris dehors sous un magnifique ciel étoilé.

 

Samedi 25 février 2017

 

      Ce matin, l’atmosphère est humide, beaucoup d’embruns mais du soleil.

Mazatlan, Melaque

Nous passons la matinée à nos travaux de peinture ; tout est terminé pour midi ! Résultat satisfaisant, c’est vraiment plus clair ! Nicole et François ne reconnaîtraient pas leur Roadtrek !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Après-midi : piscine pour Domi, repos et bla-bla avec Adèle, puis avec Annie et Christian.

 

Dimanche 26 février 2017

 

      A 6h30, un banc de brume flotte sur le camping ; pas de vent, donc des mouches !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Après avoir dit au revoir à Annie et Christian (Adèle dort encore), nous quittons le camping.

        Nous croisons un gros troupeau de vaches et de zébus, encadré par des « vaqueros » à cheval ;

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

nous traversons des zones marécageuses peuplées de toutes sortes d’oiseaux dont des jaribus ; plus loin, nous verrons une spatule rose !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Au changement de province, de Sinaloa, nous entrons dans Nayarit, il y a un gros contrôle de police et de marchandises qui ne concerne que les camions. A présent, la végétation est plus dense : arbres, cultures de maïs, bananes, riz …Nous longeons aussi des montagnes. Il fait très chaud : 35° et c’est l’hiver ! Déjeuner sur le parking d’une station, à l’ombre des camions.

        Traversée de Santiago Ixcuintla, très jolie ville mexicaine avec ses rues pavées, ses maisons multicolores…

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Nous arrivons à San Blas, autre petite ville charmante ; nous nous arrêtons au camping « Los Cocos », bien ombragé par les cocotiers, les emplacements sont de la pelouse, la wifi correcte, en principe !

        Dans la soirée, la température descend enfin à 23° !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Lundi 27 février 2017

 

      Le camping était bien mais beaucoup de moucherons si petits qu’ils passent à travers les moustiquaires et très agressifs ! Après un petit tour dans la ville, nous quittons San Blas ;

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

la route traverse la mangrove, sympa ; puis, la forêt devient tropicale, dense, luxuriante.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Arrêt-photo sur un énième parking-décharge, où traînait un « bébé » mort (une poupée) : vue sur l’Océan et la forêt.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Beaucoup de circulation à l’approche de Puerto Vallarta ; nous sommes à présent dans la province de Jalisto ; grosses courses dans un Walmart et déjeuner sur le parking : 34° dehors, 34° dedans !

        Nous quittons Puerto Vallarta après avoir traversé cette jolie ville proprette et nous gagnons une heure (-7 heures avec la France).

Mazatlan, Melaque

La route longe la côte et offre de magnifiques paysages mais beaucoup, beaucoup de « topes », ralentisseurs redoutables si on ne les voit pas à temps ! Puis, nous entrons dans les terres et retrouvons les forêts tropicales ; enfin, nous bifurquons sur une petite route truffée de trous jusqu’à l’hôtel-camping « El Rinconcito », au bord du Pacifique.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Ici, tout le monde est sympa, patrons et clients, plages agréables, beau coucher de soleil.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Mardi 28 février 2017

 

      Au lever, la journée promet d’être belle et chaude !

Nous nous promenons sur la plage, immense et propre mais le sable est plutôt mou et la marche est fatigante ;

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

nous apprenons qu’à proximité du camping, une association récupère les œufs des tortues olives, les enterre à l’abri des prédateurs et, tous les soirs, relâche les bébés arrivés à terme ; les volontaires sont les bienvenus !

Mazatlan, Melaque

        Nous décidons de rester un jour de plus pour assister à ça. Vers 17 heures, nous nous rendons au centre, aidons à déterrer les tortues qui viennent d’éclore, à trier les œufs non éclos ;

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

puis, vers 18 h, heure à laquelle il y a moins de prédateurs, nous en relâchons une trentaine (sur 200 environ) qui galèrent pour rejoindre l’océan, les vagues les rejetant sur la plage ; la responsable mettra les autres à l’eau un peu plus tard ; expérience très sympa !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Mercredi 1er mars 2017

 

      Nous quittons « El Rinconcito »,

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

direction Tomatlán, par une piste cahotique mais roulable à petite vitesse, avec des passages de tôle ondulée, sur 37 kms ; nous longeons une vaste lagune abritant beaucoup d’oiseaux. Nous avons la surprise de voir un « mule deer », sorte de chevreuil.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Puis, après un petit village, c’est une route grossièrement pavée, ce qui n’est pas mieux !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Le GPS nous fait emprunter une piste étroite qui longe des canaux d’irrigation, avant de retrouver le goudron et la route 200, en partie neuve avec quelques tronçons non finis ; pas encore de « topes » non plus !

Mazatlan, Melaque

        Nous bifurquons vers Punta Perula et trouvons un camping avec vue directe sur la plage et le Pacifique. Il est 14 h quand nous déjeunons ; il fait 33° !

        L’après-midi, nous parcourons la ville (pas grand-chose à voir) et retour par la plage ; ici, on peut se baigner. Dominique revisse les vis qui n’ont pas supporté les 57 kms de piste de la matinée.

Mazatlan, Melaque

Jeudi 2 mars 2017

 

Quelques bricolages avant de quitter ce paysage de carte postale, vers 10h. Nous reprenons la Ruta 200 et suivons plus ou moins la côte (Costalegre). Petit détour pour Playa Grande, par une piste correcte.

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Dans un village, nous rachetons de la peinture, même couleur mais brillante pour un entretien plus facile. Nous longeons à nouveau la côte, vers La Manzanilla, très fréquentée par les américains et les canadiens, piste étroite.

Mazatlan, Melaque

Nous continuons jusqu’à Melaque où nous trouvons un hôtel-camping sympa, très propre et géré par un québécois. Peinture pour Domi (eh oui ! Il était en manque !), lessive pour moi (corvée incontournable !).

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

        Après ces travaux « forcés », nous marchons dans la petite ville, jusqu’à la plage où des planchistes s’exercent à passer les rouleaux sans tomber et sans perdre leurs planches ; après un magnifique coucher de soleil, nous rentrons au camping ; il fait encore 28° à 19h30 !

Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque
Mazatlan, Melaque

Partager cet article

Repost 0
Published by TISSOT CHARLOD Dominique & Odette
commenter cet article

commentaires